De l’art des lardons

Publié le 31 Mai 2006

Classé dans la série : « Dans la gueule du loup »

Le lardon (lardonnus vulgarus) est un produit naturel et néanmoins bio dérivé du cochon.

La culture du lardon

Le cochon, (animal ô combien sacré et un sacré animal auquel je consacrerai beaucoup d’efforts textuels), pond en effet le lard du même bois que lui tous les soirs après le journal de vingt heures en faisant un « grouik » retentissant et souvent détonnant.
Le lard pondu tombe dans la paille (les porcologues distingués et diplômés disent « lisier ») où pousse un peu plus tard un arbre, le lardonnier (Lardonnus Cochonnus)
Les variétés les plus communes du lardonnier sont le lardonnier salé (salix lardonnus) et le lardonnier fumé (fumatus lardonnus)

La récolte des lardons

Au début de l’automne (c'est-à-dire maintenant vers la fin mai, apparemment) le lardonnier produit des petits fruits jaunes, blancs et rouges : les lardons.
Le lardonnier est très prolixe et produit très vite beaucoup de lardons.
La cueillette du lardon (appelé aussi « moutard » dans certaines régions) dans les vastes plantations de lardonniers (lardonneraie ou pouponnière dans certains dialectes) donne lieu traditionnellement à une grande fête avinée et partouzarde dans de nombreuses provinces d’Europe et de Navarre.

Le lardon dans l’art
Le peintre Louis Archibald Grosporc (1801-1925) dans un tableau (perdu) peint en 1810 et intitulé « les belles lardonnières » a immortalisé une cueillette du lardon en bas Périgord noir. (Lire la description de ce tableau dans la monographie écrite en 1953 par Auguste Grosporc, son dernier fils né en 1924, sur l’art de la robinetterie en formica galvanisé, éditions des plombiers Heureux, tirage épuisé)

Description et usage
Le lardon est un fruit légumier à viande, à peau (couenne), à poils, à poêle, muni d’un pépin vert, solitaire (Tenia lardonnus)
Le lardon peut-être utilisé dans de nombreuses recettes de cuisine à condition de le faire cuire dans la mesure où il est très indigeste à cru.
Le lardon peut-être aussi distillé et produit ainsi une eau-de-vie délicieuse voire goûtue, le Grouikscki (ou acide lardonique, C4O2C5H2O6N12), mais qui est très forte (155° au minimum) et qui est utilisée aussi dans les aciéries pour le décapage des fours à coke (Elle est aussi efficace, mais moins polluante que l’acide nitrique)

La cuisson du lardon
L’objet de cet article est essentiellement de remettre les pendules à l’heure et les points sur les hi (et même sur la table) pour ne pas dire, pour mettre les pieds dans le plat pour ce qui concerne la cuisson des lardons.
Dans certains livres de cuisine (que je ne citerai pas, tant ils sont honteux) l’on peut lire en effet ce genre d’horreur : « Faire chauffer un peu d’huile ou de beurre dans une poêle et y jeter les lardons… »
Je m’insurge ; je m’oppose ; je rage ; j’accuse ; je me révolte ; je tape furieusement du pied sur la table contre un tel scandale culinaire, une telle hérésie gastronomique et grave.
Non, ô foutus ânes bâtés de marmitons de mes deux ! il est gravement inutile de mettre de l’huile dans la poêle.
Il faut juste faire chauffer la poêle quelques minutes et y jeter les lardons qui sont suffisamment remplis de graisse (et autre huile) comme ça.
De plus, il faut toujours faire cuire les lardons à part, car en fin de cuisson, il est salutaire de les débarrasser de la graisse saturée exsudée d’eux-mêmes et dans laquelle ils ont cuit.

Un adage de circonstance pour finir : « Quand on tient la queue d’une poêle à lardons, il ne faut jamais avoir de poils dans la main »
Ah mais !

NDA : Cette note révolutionnaire et dérangeante fera prochainement la matière d’un article dans la merveilleuse encyclopédie déjantée Bazar, Fratras, et Grand Fourre-Tout, BFGFT (en lien aussi à droite, pub)

Fin de loup

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Doudou Janis 01/06/2006 14:10

tout est dit, rien à rajouter.Si Excellentissimme peut être, quoique le mot me semble faible.Du Grand Lothar, comme on en redemmande !Merci, ma journée démarre bien.10000000000000000000000000000000000 bises

STV. 01/06/2006 10:48

Quel est l'hérétique qui graisse sa poêle avant de cuire des lardons ? Je veux un nom ! Qu'il soit brûlé en place publique (grillé à la poêle, et sans huile).

M. 01/06/2006 09:07

Point d'huile dans la cuisson du lardon. Me demande bien ou tu vas chercher toutes ton inspiration.

Blue Moon 01/06/2006 08:55

m'épatopoustoufle ! Voilà du Grand Art! L'imaginaire au pouvoir, il n'y a que ça de vrai. Au moins ça, ils ne pourront pas nous le piquer ! Et puis...Enfin quelqu'un qui dénonce cette hérésie de précipiter les lardons dans l'huile bouillante sous prétexte de les faire cuire. Cette note est tellement excellente et les commentaires précédents d'un si bon cru que ça me coupe le sifflet. Et puis, j'ai peut-être trop parfumé les moutons hier chez Laouen. Quelle journée !

laouenanig 31/05/2006 22:35

Mes amis l'heure est grave:quel virus, qui semble t'il, touche autant les Windaubés que les Pommés, secoue actuellement Canalblog?Ma fille vient de se retourner, et me regarde me taper la tête contre ma tour de PC... Un énorme "?" dans son regard.Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai toujours pensé que ces délires sur blogs cachaient souvent (et quasiment toujours) une certaine "felure intérieure".. Et çà s'est toujours vérifié, même sur les blogs 100% déjantés au 1er abord.Le monde part en couilles mes amis!Et pour réagir, pour se sentir plus vivant que ces zombies qui nous entourent, certains blogueurs se lachent, partent dans des délires de haut vol, atteignent le Nirvana bloguesque...Et c'est bon. Cette note là, je vais me la copier coller immédiatement,pour la relire à mes petits enfants le soir au coin du feu en 2048.Le Pape des blogs a encore frappé!Martin 1er est parmi nous, alleluiah!Et encore mieux:IL SAIT COMMENT CUIRE LES LARDONS!!!!J'en écrase une larme émue... Enfin quelqu'un qui sait qu'il suffit de jeter les lardons dans un poele chaude, et de laisser leur odeur parfumer la cuisine, et le doux grésillement couvrir les publicités de TF1...J'en envoie, incontinent, un e-mail au Panthéon pour lui faire ériger un monument...( traduction du titre: "un homme de bien (vertueux) qui sait parler ( qui a aussi du talent)

Roxane 31/05/2006 22:29

Mais où vas-tu chercher tout ça ??? Je me suis régalée... Décidément, tout est bon, dans le cochon !

werewolf 31/05/2006 21:49

c'est des couenneries !L'essentiel est d'élever ML à la dignité de chevalier des lards et lettres !

Mlle Moi 31/05/2006 20:47

Tu sais, le Loup, tout ton blog mérite d'être posté sur cette "merveilleuse encyclopédie déjantée"Merci pour cet article, c'était encore du grand Toi :)