Nombre de rêves

Publié le 22 Août 2005

 

Il y a des rêves insultants
Que le nombre installe
Et des songes qui s’égarent.

Neutralise le sapiteur qui s'essuie
Et tousse sur la butte.

L’huissier est immuable
Et  je me vide possiblement.

La crêpe se retourne au crépuscule.

Purifie le funambule qui ruisselle
Et gangrène dans la flache.

Le public se fige trop souvent.

Satisfait l’oracle qui s'amuse
Et râle dans le parc.

En vacances, les fœtus gouvernent.

Le novice est anoure
Et  se dénude lentement.

Le nombre explose à temps

 

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Quantiques du loup

Repost 0
Commenter cet article