Foutre amer

Publié le 12 Novembre 2005

 

Dédicace de circonstance : A Madrigal « Daß die Schönheit ihre Träume führt ; Daß die Freundschaft ihre Handlungen führt und daß die Liebe es rettet »

La mort m’étant impossible à vivre, voici la stèle de tous les possibles ; ma trace sur une pierre d’éternité. Il en va de ma survie :

De notre pas lent, nous irons nous faire foutre.

Admire la luxure qui lézarde
Et se fane en silence.

Il faut que le scorpion s’exprime.

Alimente l’ombre qui se signale
Et s’achète au sommet.

Les attoucheurs nageront bientôt.

L’éphèbe caresse le cromorne
Que l’ignorant flatte amèrement ;
Les sorciers s’agrippent dans l’ombre
Et la gourme est opulente.

Il est tard et l’intrépide s'allonge.

Je vois se parer des sorciers
Dont les caducées sont triviaux ;
L’amasseur est sphérique
Mais j’y vais.

Vise la canaille qui spécule
Et lézarde sous l’enseigne.

Les cannibales zappent ce soir.

Il y a des promesses scapulaires
Que le soleil menace
Et des infirmes qui s’affolent.

Les meneurs s’enfouissent en mai.

Je vois courir les gêneurs
Dont les gorges sont infectes ;
Les îlotiers sont puissants
Et  je passe.

Douche le doyen qui s’acharne
Et crotte sur l’humus.

Les huîtres s’arrachent au solstice.

Fin de loup

 

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Quantiques du loup

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

madrigal 13/11/2005 13:25

biffe, si tu veux: madrigal a - tout simplement -laissé tombé. mit Verlaub, je n'ai rien demandé; "on ne nous a rien promis".

Emy 13/11/2005 13:11

Très jolie ta bannière. Je craque. "..." sur la stèle de tous les possibles.Bises pour mon loup

werewolf 13/11/2005 10:21

ne répondra à brûle-pourpointni de loin

werewolf 13/11/2005 09:30

le scorpion la dessus ne s'exprimera point