Balle inutile

Publié le 1 Juillet 2006

La mort m’étant impossible à vivre, voici la stèle de tous les possibles ; ma trace sur une pierre d’éternité. Il en va de ma survie :

Le passeur remise une bohème
Que l’automate huile secrètement ;
Sur la scène, des ânes s’aiment
Et ce monde est allemand.

Je leur ai dit de taguer leur ego taquin.

Nous étions des badauds fiévreux
De pagaille et de coupe.

Allons voir les archanges vomir dans la grange.

J'irai rejoindre l’ordre dans les jungles sourdes.

Je vois s’échiner les perches
Dont l’astuce est admirable ;
Le clan est misérable
Et je cherche.

Les empereurs se coiffent pour l’éternité.

Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Le manuel de survie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bluemoon 02/07/2006 18:56

Et aussi les archanges. Vomituri te salutant chantent-ils à l'empereur coiffé. Finalement, j'aime tout et je vais me refaire quelques pages du manuel de survie. J'ai remarqué qu'en cures régulières, j'en retirais un effet bénéfique.

Doudou Janis 02/07/2006 00:49

Inutile de te le dire que je te trouve bien touchant, en ce moment. Touchant mais pas coulant.. j'espère...

myrtille 01/07/2006 23:53

touchée...Comme dab.