Espèce annotée

Publié le 14 Juillet 2006

La mort m’étant impossible à vivre, voici la stèle de tous les possibles, ma trace sur une pierre d’éternité. Il en va de ma survie :

Alors le sénateur parle à la terre
Que les orphelins sondent ;
Lasse, une garce ressasse
Et l’espèce est annotée.

Les nombres s’épaississent sans cesse.

Je vois danser les délateurs
Dont les cibles sont solaires ;
Les ignorants sont menteurs
Et  je perds.

Je leur ai dit de forger des calices fringants.

Il y a des rutilances anales
Que le prédateur avale
Et des nuages virtuels.

Insulte l’ombre qui s’incruste
Et grille dans le lustre.

Je leur ai dit de bénir leurs bières turbulentes.

Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Le manuel de survie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

laouenanig 15/07/2006 14:51

moi c'est: insulte l'ombre qui s'incruste...çà, çà me parle vraiment!bise en pleine lumière

Daniel(Georges) 15/07/2006 04:35

La ligne que j'ai aimé le plus: fin du loup!Bize

Daniel(Georges) 15/07/2006 04:35

Hé! sans rancune hein!Bize