Le dictionnaire du loup-garou (3)

Publié le 16 Juillet 2005

Le loup a parfois des maux de tête, mais il a surtout plein de mots dans la tête ; Des mots simples, des mots nouveaux, de beaux mots, des mots laids (le pied !) des gros mots, des petits mots, des mots inventés, des mots disparus ou des mots rares :

Luminécailler


Note du loup : Verbe intransitif de mon invention qui évoque les éclats lumineux que renvoie la surface d’une étendue d’eau quelconque.
Je préconise de n’employer ce mot qu’au présent de l’indicatif :

De son lit, lascif, le fleuve luminécaille
Parmi l’ombre des rocailles
Où je tressaille.


(Un mot nouveau, un haïku et deux alexandrins dont un avec rime interne : Je vous gâte un peu trop, non ?)

Fin de loup

 

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Runes

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article