Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Les deux voies sublimes de la pandiculation (2/2)

26 Février 2006 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Runes

Je vous ai déjà parlé de la pandiculation…
Je vous en donne aujourd’hui la définition :

« Mouvement du corps qui consiste à étirer les bras vers le haut, à renverser la tête et le tronc en arrière et à étendre les jambes, qui s'accompagne souvent de bâillements et qui se produit au réveil, en cas de fatigue, d'ennui, d'envie de dormir, ainsi que dans certains états pathologiques »

Comme disait Vialatte la pandiculation, l’être humain, le sommeil, la bonne bouffe et la fornication datent tous de la plus haute antiquité.
D’ailleurs, l’excellentissime Amarante, qui est une de co-Morues assises sur le banc du même bois (en lien à droite, pub) m’a signalé hier par commentaire que le mot « pandiculation » venait du latin « pandere » soit « étendre, déployer ».
Plus proche, cela tient du dérivé savant (médecine) et du latin d'époque impériale « pandiculatum », supin (mon beau supin !) de « pandiculari » « s'étendre (en bâillant); s'allonger»
Comme nous le disait Amarante, Monsieur Plaute lui-même (le salaud !) se pandiculait tous les matins en son temps et en sa condition !
Comme quoi les références, hein !
Moi, je connaissais ce mot de chez Arthur Rimbaud :


Mains chasseresses des diptères
Dont bombinent les bleuisons
Aurorales, vers les nectaires ?
Mains décanteuses de poisons ?
Oh ! quel Rêve les a saisies
Dans les pandiculations ?
Un rêve inouï des Asies,
Des Khenghavars ou des Sions ?

(Arthur Rimbaud, Les mains de Jeanne Marie, juin 1871)


Tout ça pour vous redire que je me pandicule tous les matins profusément.Et je n’ai pas honte à l’instar de monsieur Plaute.
Au réveil, j’effectue en effet pendant plusieurs minutes avant de me lever, la première voie du Grand Pandicule Sublime (ou Grand Pandicule)

Je m’étire tant que je peux et je bâille.
Attention : Pour les déficitaires en magnésium, la pandiculation risque de produire des courbatures, des crampes ou pire un lumbago. Je vous aurais prévenus hein !
Par ailleurs, la pandiculation (individuelle) est fortement recommandée avant le petit câlin du matin ou la péréquation sauvage et néanmoins fonctionnelle d’une ou plusieurs figures du Kama-Sutra.
Alors, allez-y mollo, mais avec passion tout de même !
Connaissant le dicton :

Plus tu pendicules,
Bien mieux tu encules.

 

J’attire surtout votre attention sur la force et la vigueur du bayement : La gueule grande ouverte à s’en décrocher les mâchoires, S'il vous plait.
Il faut que cela dure et soit profond !
À la rigueur, vous pouvez émettre le son le plus audible possible pour votre partenaire ou à défaut, par vos voisins.
Du genre : rhaoooooooooo !
Ou encore compatible avec le cri de Shubarak (le yéti poilu de la guerre des étoiles)
Plus fort si vous pouvez : ne pas lésiner avec ces conneries !
Il en va de votre survie.
Bayer ou bâiller
De l’ancien français « baer » qui voulait dire « être ouvert » la racine étymologique est le mot « *bataculare »
Je remercie Amarante & Cie de bien vouloir me dire ce qu’en pensent monsieur Gaffiot et autres érudits de survie.
Je remercie aussi Mlle Moi (en lien à droite, pub) de bien vouloir me donner la traduction en Mélanésien (supérieur, inférieur et tout azimut) des mots « pandiculation » et « bailler » sachant que dans ces coins-là (îles dessous le vent), ce n’est plus une activité matinale banale, mais un sport national de toute heure.
Il en va de ma survie, hein !
Le français moderne n’accepte que « bailler » sachant que le verbe « bayer » est réservé à l’expression « bayer aux corneilles »
Cette expression est magnifique et magique : Elle est réservée aux adeptes de la Grande Pandiculation Lumineuse, voire aux Maîtres adoubés de l’Ordre de la Pandiculation Universelle. (OPU)
J’en suis le Grand Maître (ça bas de soie)
Que ceux ou icelles qui veulent se faire introniser officiellement dans cet Ordre multimillénaire (et dans les règles de l’Art), veuille bien se faire connaître par commentaire : Je les préviens, ça fait mal, là où il faut ! (envoyer CV circonstancié – avec mensurations & photo — au préalable S.V.P.)
Pourquoi les « Corneilles » ?
Venons-en à la racine des corneilles, comme disait Molière.
En fait dans les temps moyenâgeux, la corneille était considérée comme une « nèfles »
C’est-à-dire Que dalle de chez Nullachier.
En ce temps-là, il n’y avait que le faucon et il fallait qu’on…
Bref, « bayer aux corneilles » c’est se polariser un instant sur le Grand Rien, le Vide universel, le Cœur, l’Axe Sublime du Grand Tout en définitive !
Le Grand Inutile !
Comprenne qui pourra !
La Voie Lumineuse de la Grande Pandiculation (VLGP) mène à ce stade ultime, à ce cap grandiose et jamais (ou si peu) dépassé.
Le picard disait « bayer aux cornioles » (du latin corneolus, gosier, gueule)
Les frères & cousins du « bayer » sont nombreux : Ébahir, baie, badin, badaud, bâillon, baba et baba cool notamment. 
Bayer c’est avoir la corniole ouverte !
Et tombe en dedans ce que pourra.
D’ailleurs, quand je pendicule le matin, je me demande bien ce que je vais pouvoir avaler quelques minutes plus tard : Une tartine de miel ou de confiture, un croissant au beurre (ou pas), un pain au chocolat (Chocolatine sous le 45e parallèle) ou tout ce qu’il faut pour bien commencer une journée de merde de contribuable (ou pas) moyen (ou pas).
Et puis il y a la seconde Voie Sublime de la Pandiculation,

Cette dernière est souvent pratiquée par beaucoup d’animaux mammifères tels que les chats et les chiens qui, sortant de leur panier et d’une sieste toujours bien méritée, pandiculent et baillent à n’en plus finir.
Ils s’ébrouent parfois, puis jettent un œil inquiet sur le cadran de la première pendule venue pour s’assurer si des fois ce ne serait pas l’heure de bouffer.
Si c’est l’heure de s’empiffrer, alors ils se remettent à pandiculer et à bâiller en cherchant qui ils pourraient bien aller emmerder pour servir la bouffe le plus vite possible.
Parce que dans quelques minutes ce sera l’heure de la prochaine sieste hé ho !

La petite pandiculation ou encore pandiculation digitale consiste à entrecroiser les doigts des deux mains et à les étirer afin de produire un craquement sinistre que tout le monde adore.
Bon moi, je ne fais pas souvent ça, mais je connais des gens qui passent leur temps à faire craquer leurs articulations comme ça et je passe mon temps à leur demander d’arrêter !
En fait, ce ne sont pas les cartilages ou les os qui font ce bruit insupportable, mais des bulles de gaz qui éclatent à l’intérieur des cartilages.
Ce gaz (du dioxyde de carbone à 80 %) est formé en bulles explosives par la pression et l’échauffement brusque produit par l’étirement des doigts.
En fait, ça ne craque pas, ça pète !
C’est le phénomène dit de « cavitation » connu depuis 1971 (du moins dans les articulations des mains)
Il faut environ quinze minutes pour reproduire le phénomène et le craquement (pet digital) est réservé aux gens qui ont des articulations assez larges.
Tout le monde ne peut pas donc pratiquer la petite pandiculation.
Surtout les serpents et les baleines.

Le Stade Suprême de la Sublime Pandiculation (SSSP) est atteint quand l’adepte fait péter ses doigts croisés au-dessus de sa tête tout en effectuant la Grande Pandiculation et le terrible Bâillement ad hoc.

Le Stade le plus sacré de la Sublime Pandiculation (SLPSSP) n’a été atteint que par Le Sacré et Sublime Pandiculateur (SSP) — un pote à moi — et consiste à effectuer la Grande Pandiculation tout en faisant la Petite Pandiculation avec les orteils.
J’ai essayé plusieurs fois et je me suis toujours cassé la gueule.
Mais j’y arriverai un jour, juré !

Tiens ça me fait bayer tout ça.
Et puis demain, c’est un lundi de boulot…
J’en pandicule tiens !
Grand et petit.

Bon, pandiculez-vous, pandiculez, pandiculons mes frères et mes sœurs !

Note : Cette note étant le regroupement de deux, vous pouvez lire les commentaires de la première sur ce billet là.


Fin de loup

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pauline (Les Vans) 06/09/2011 23:57


Merci les loups pour c'est petits plus qui me rendrons plus matinal.


Crooke 28/02/2006 20:09

excellent! (c'est vrai que les chats et les chiens sont très forts en pandiculation. Mon chat est d'ailleurs très certainement champion dans sa catégorie.Monsieur Camille : rhôôôSTV : et t'as fait quoi, finalement?

STV. 27/02/2006 18:49

Je suis capable de m'étirer, de bailler, de faire craquer mes doigts ou mes orteils... reste plus qu'à m'entraîner à tout réaliser en même temps dans la posture adéquate. Question d'entraînement, je suppose. Mais je verrais ça plus tard : là je suis occupé à réfléchir à ce que je cuisine ce soir.

Monsieur Camille 27/02/2006 18:15

On peut prendre son pied en prenant ses pieds.En tout cas, je pratique allégrement le SSSP. Je trouve cela très sensuel. Surtout chez les femmes en fait, car voyez-vous au moment ou elles étirent les bras et rejoignent leurs mains, il y a leur poitrine qui remonte légèrement, mouvement bien souvent accompagné d'une légère courbure dorsale tout à fait émouvante.

laouenanig 27/02/2006 14:37

Aïe...je suis hyper souple. j'ai donc pensé: faciiiile!en tailleur, j'ai oté mes chaussettes devant mon ordi, et tenté de croiser mes orteils.ben y a un blème: ils sont trop courts, et trop serrés, je n'y arrive pas.Que dire du regard effaré de mes enfants, regardant leur mère prendre ses pieds (il vaut mieux çà que "prendre son pied non?) et se les tordre...crampes d'orteils, froid aux petons, je remets mes chaussettes, en me jurant: j'essaierai encore, en été, après un peu d'echauffement des phalanges...si tu tentes, ne le fais pas tout seul: imagine que tes pieds restent coincés! j'ai un jour tenté de coincer mon pied derrière ma tête, et j'ai eu très peur..

M. 27/02/2006 09:47

Depuis une semaine, chaque matin lorsque je pandicule je pense a toi! C'est grave?

Martin Lothar 26/02/2006 23:05

Mlle Moi : Dommage, j'aurais voulu quand même voir ça !Tippie : Je n'ai pour l'heure ni chien ni chat, mais je les connais assez pour te dire que s'ils ne lisent pas l'heure, ils ont une horloge atomique dans l'estomac (moi aussi d'ailleurs, parfois)Amarante : Pauvre Rutebeuf ! et pauvre Amarante itou ! (celle-là, je ne pouvais pas la laisser passer !) Que sont les bons poètes devenus !

Amarante 26/02/2006 22:51

Mais La voie d'humilité est le plus chiant et le plus long de tous les poèmes de Rutebeuf au programme : songe allégorique. Notre Rutebeuf — qui rudement oeuvre, comme chacun le sait — a rêvé qu'il se rendait sur le chemin du paradis, qu'il s'arrêtait en la ville de Pénitence, qu'il était logé par Pitié. Lequel lui parle des deux voies qui mènent au paradis, celle qui passe par les maisons florissantes d'Orgueil, Luxure, Colère... (avec de charmants détails architecturaux). Et celle qui passe par les demeures en ruine des moribondes Humilité, Charité, gnagnagna...

Tippie 26/02/2006 22:48

SLPSSP: un nouveau challenge ! Super !! :o)Soit tu as des chiens et chats super trop intelligents, soit tu regardes trop de WD.J'ai encore jamais vu mon chat lire l'heure a la pendule, moi. :op

Mlle Moi 26/02/2006 22:21

Tu rêves, la :D D'autant qu'il faudrait faire une video (pour avoir le son du craquement des orteils en plus).le ridicule ne tue pas, certes, mais parfois, il y contribue :D

Martin Lothar 26/02/2006 22:08

Mlle Moi : Chiche ! (fais nous une photo !Amarante : Le brave Rutebeuf est-il pire que Dédé Chénier ?

Amarante 26/02/2006 21:50

Chez mon chien, entre la soupe et la série de pandiculations pré-nocturnes, il y a une phase qui consiste à ouvrir grand la gueule et aérer les cordes vocales — surtout s'il fait sombre et que la maison est entourée d'une forêt.A part ça, la pandiculation avec décrochement de la mâchoire en lisant "La voie d'humilité" de Rutebeuf, c'est quel stade ?

Mlle Moi 26/02/2006 21:18

Je suis sure que je peux y arriver, au SLPSSP. J'essaie demain !(depuis une semaine, je ne m'étire plus dans la journée sans penser "je pandicule donc je suis". Merci d'avoir ajouté un élément à la liste de mes manies idiotes, cher Martin :D )