Demain, il faut aller voter... (Référendum, le premier tour - épisode 1)

Publié le 28 Mai 2005

Classé dans la série : « Les colères du loup-garou »

Demain 28 mai 2005, il faut aller voter au premier tour du référendum.

Les vrais loups ne votent pas mais les loups-garous sont obligés d'être démocrates - sinon ils ne seront jamais dans l'annuaire de Sciences-Po.
Il y a donc un référendum demain.
Il faut voter oui ou non à la question qui sera posée.
Je ne sais pas ce qu'il faudra voter au second tour... Ni au troisième d'ailleurs.

Cette question est écrite sur un papier qui se trouvera (théoriquement) à l'entrée du bureau de vote mais que j'ai déjà reçu par la poste avec le texte de la nouvelle constitution européenne dont l'adoption est justement l'objet du référendum ci-dessus mentionné (ouf)

Question préliminaire : Ai-je lu cette constitution objet du référendum ci-dessus mentionné ?
Réponse préliminaire : Oui Monsieur le Commissaire européen, j'ai commencé à lire mais ça c'est passé un peu comme à la recherche du temps perdu de chez Marcel P. et je ne suis pas arrivé jusqu'au cinquième article - Désolé mais j'ai eu une très grosse envie de faire caca et comme je suis un peu constipé ces temps-ci, il vaut mieux pallier l'urgence de toute les opportunités.
Pour Marcel P, je m'endors depuis dix ans à la moitié de la première page... Il faut dire qu'il parle de sommeil dès les premières phrases. C'est de sa faute quoi !
Je ne suis jamais arrivé jusqu'à la madeleine... Embouteillage...
Mais j'y arriverai je le jure.
Non je le promet seulement...

Puis après, je n'ai pas retrouvé le texte parce que chez moi c'est un peu le foutoir.
Remarquez, j'aurai pu emporter le texte pour le lire tout en faisant caca mais non, j'ai un trop grand sens de la démocratie et puis imaginez que je n'ai plus de PQ...
Hein !
Bon !
Et alors ?
J'ai fais caca et ça fait du bien.

Non, je demandais ce que tu pensais de la constitution...
Ah bon !

Une constitution qu'elle soit européenne ou planétaire c'est un peu comme la déclaration des droits de l'homme et du loup : ça ne mange pas de pain mais ça a le mérite d'exister.
C'est aussi un peu comme les paragraphes écrits en tout petit sur le mode d'emploi de ton four à micro-ondes où l'on te recommande - un peu fermement d'ailleurs - de ne pas sécher ton caniche nain dans l'appareil sous peine de devoir le nettoyer plus vite que prévu.
Le four, pas le caniche parce que le caniche est déjà brossé pour l'éternité.

Tu voteras oui alors ?
Oh là Monseigneur le Commissaire européen, comme vous y allez ! Les sondages disent non et comme je suis très con et très moyen comme français, je vais réfléchir sachant que si je ne suis pas de l'avis des sondages je ne serai jamais dans l'annuaire de Sciences-Po et je ne serai jamais invité à Roland Garros ou au festival de Cannes. Alors là mon pote tout doux STP !

Alors vous voterez non..
Non mais il est con celui-là. Il est commissaire européen et il ne comprend rien au français : Je me déciderai au dernier moment dans l'isoloir.
Mais avant de partir j'irai sur les sites de l'IFOP et de Science-Po.

Bon, de toute façon vous irez voter ?
Oui
Oui ? Vous allez voter oui ?
Non ! mais j'irai voter... et tiens, j'emporterai Marcel P. et j'en lirai un morceau - mais pas la première page - dans l'isoloir et dans un isoloir pas loin de tout le monde, un jour de référendum, ça présente quelques dangers de lire Marcel P. : Mais j'ai toujours eu le goût du risque et du scandale...

Suivez le loup.

Publié dans #Angoisses

Repost 0
Commenter cet article

Will 28/05/2005 19:38

escuse moi, mais pourquoi tu parles autant de Sciences-Po ???