Le référendum des Zoolandais.

Publié le 2 Juin 2005

Classé dans la série : « Les colères du loup-garou »

Le loup vient de voir des Zoolandais votant.
Comme vous savez peut-être, les Zoolandaises et les Zoolandais de Zoolande, ils ont dit « Nee » à leur référent d’homme d’Europe.

Comme quoi le singe imite le singe. (CF sur mon blogue, plus bas… Non encore plus bas, mais tout à l'heure parce que maintenant je cause)

« Nee » ça veut dire « Non » en Zoolandais
En allemand c’est « Nein » et en anglais c’est « No »
Et c’est « Nictasseur » en bas Beur de zone francilienne septentrionale.
Avant c’était « Nictamère » mails, mais sa mère maintenant elle s’en bat l’œil sous le voile et le Beur – Zeugme - et son argent (Du beur) et les tétons de l’épicier arabe en prime.

Donc c’est « Nee » et heureusement que j’écris parce que je ne sais pas comment ça se prononce.
Parce que le Zoolandais est une langue admirable pour sa laideur.
Ils éructent en parlant ou parlent en éructant comme l’avait fort bien signalé Jacques – Brel pas Chirac – qui les connaissait bien parce qu’il était Belge.

Moi j’aime bien les Belges et la Belgique, mais on en reparlera sûrement.

Bref il n’y a pas plus laid que le Zoolandais.
Si, peut-être le danois – Je parle de la langue pas du chien qui n’est pas beau non plus.
Non c’est pas possible d’être plus laid que le Zoolandais.

En remarque si le danois est un chien, le Zoolandais est un fromage.
C’est d’ailleurs le deuxième pays du fromage après le pays des singes, à ce que disent tous les fils de pub.
Peut-être devant la Suisse.
Tiens, je me demande ce que vont dire les Suisses au référent d’homme.
Ah oui c’est vrai… Pardon…
Mais ils ne vont pas tarder à dire quelque chose les Suisses à force d’être cons cernés par les autres.
Oui mais chut… secret bancaire…
Ils s’en souviennent plus rapidement des choses des autres, les Suisses.
Les Suisses quand il s’agit de se taire ils invoquent souvent un trou dans le mental.
Faut pas en faire un fromage, y’a pas le feu au lac…
Bon,

Les Danois d’ailleurs, ils partagent quelque chose avec les Zoolandais, c’est la confiture de Harengs.
C’est une sorte de compote de harengs avec plein de sucre et des épices.
Vous en avalez un dixième de gramme le matin au petit-déjeuner et vous écorchez le renard immédiatement pour au moins une semaine.

Le loup aime bien l’expression « écorcher le renard »
C’est un synonyme de « vomir, gerber, dégueuler, rendre »
C’est une vieille expression française que seule peut-être les Canadiens du Canada doivent encore employer ?
Parce qu’il y a encore des renards, des vrais loups et du bon Français bien de chez nous, au Canada.
Moi j’aime bien le Canada et les Canadiens mais j’irai jamais parce que y il a de la neige et de la glace et que j’aime pas ça du tout.

Si la glace dans un scotch pur malt à la rigueur.

Mais il parait que c’est une hérésie de chez Tabou à ce que m’a dit un écossais de pure race et malt – Zeugme ? Non je ne crois pas.
Moi j’aime bien les écossais parce qu’ils ont inventé le scotch, le pull de leur race, le monstre du Loch Ness et les fantômes rigolos qui porte le kilt et joue de la cornemuse sur le haut land désert les soirs de référents d’homme.

Tiens on revient en Haut Land !

Il ne faut pas confondre les Zoolandais de Zoolande avec les hauts landais des landes.
Les landes c’est au pays des singes entre le béret basque et la vessie bordelaise.
C’est aussi un plat pays comme les aimait Jacques – Pas Chirac.
Les hauts landais des Landes ce sont les bergers montés sur des échasses et qui peuvent ainsi mieux veiller au loup.
C’est trop facile grave comme ça et vachement artificiel.
Ils mangent du conflit de lois, se pelotent au bal sous leur manteau en peau de mouton et s’amusent beaucoup à faire sauter les trésoreries Publiques comme en Corse.
Je ne sais pas s’il reste des loups et des bergers dans les landes, je n’y suis jamais allé.
J’aime pas les hauts bergers crâneurs qui niquent les loups.

Je suis déjà allé en Zoolande par contre et c’est pas mal.
C’est plat et bas mais bon…
Il y a plein de fleurs, des harengs qui sentent la morue – et vice vertu – et surtout des moulins.

Moi j’aime bien les moulins.

Mais je préfère quand même les moulins à eau plutôt qu’à vent et plus tard qu’après.
Il y a donc des moulins mais pas de Don Quichotte ni de sang chaud.
Parce que les vrais Don Quichotte au sang chaud de chez Ibère, ils ont dit « si » au référent d’homme.
Et aucun ne se tortilla pour ça, c’est pas du tout rond.
On ne peut pas être à la fois à suer au four et à glander au moulin.

Je suis allé à Utrecht où je me suis fait traiter de singe, à Masse Trique, où je me suis fait traiter de merde et à Amsterdam où j’ai mangé du porc sucré dans un resto chinois avec du riz des polders et du nuoc-mâm of course.
J’aime bien Amsterdam : J’y ai fait du lèche-vitrine au bonheur d’édam.
Ils y a des canaux et des péniches.
C’est réputé pour son herbe aussi mais moi je n’en fume pas, je préfère la moquette – fumer souvent et brouter quelquefois.
Des mauvaises herbes par contre j’en ai vu et pour cause : C’était au mois d’Août et les Zoolandais ils étaient tous occupés au sud à frotter les côtes à la Mère Med.

J’ai donc vu peu de Zoolandais sur le port d’Amsterdam…
Ni de marins pleurer les subventions, le nez dans les étoiles de l’Union,
Et pisser comme Jacques pleurait sur les femmes infidèles
Jacques Brel pas Chirac.
Je ne pense pas que Madame Chirac soit une femme infidèle.
Mais sait-on jamais ? Elle peut-être voté « Oui » au référent d’homme en dépit des ordres strictes de son mari…
Bon, c’est pas mon problème.

Il faut dire enfin que les Zoolandais ils ont de bien beaux musiciens, surtout Baroque de chez Baroqueux.
Celui que je préfère bien sûr, c’est Gustav Leonhardt une des plus vieilles des testicules du Baroque avec Nicolas - Harnoncourt, pas Sarkozy
Ces deux-là, ils sont potes et ils se sont farci l’intégrale des cantates du Cantor et autres : le grand, l’énorme, le gigantesque, le sublime, le révéré, le vénérable, l’universelle splendeur cosmique et sidérale : Jean-Sébastien Bach.
J’aime bien la Pop music aussi quoique que j’ai lu ce matin dans l’heureux air qu’un Pope ne pouvait pas être en même temps prêtre et gynécologue…
Incroyable ! Comment fait-on avec l’immaculée conception alors ?

Mais JSB, il était pas Pope, ni Zoolandais :

Chœur d’ouverture de la cantate BWV 8, on entends dans le fond :
Tic tac, tic tac.
Tiens un moulin !

Air n° 58 d’alto de la Passion selon Jean – l’apôtre pas Tibéri :
Viole de gambe obligée (c’est Nikolaus qui tient le truc)
Continuo
L’alto, un inoubliable petit couillon du Wiener Sängerknaben,
La viole s’arrête
Silence puis sous la voûte étoilée de l’Europe des génies :
Es ist vollbracht !
Tout est accompli…
Tout est consommé…

Quel gâchis.

Comprenne qui pourra
Fin de loup.

Publié dans #Angoisses

Repost 0
Commenter cet article