Pour la suppression pure et simple du lundi.

Publié le 27 Juin 2005

Voilà une journée sans intérêt qui se termine.
C’est un lundi bien sûr.
Une journée chaude et longue comme un jour sans pain (Mon boulanger est fermé le Lundi)
Et je n'ai toujours pas revu ma punaise.

J’ai peut-être trouvé une idée pour un grand parti réunificateur, démocrate et européen : Le PSL : Parti pour la suppression des Lundis.
Il y en a qui ont voulu supprimer un malheureux Lundi de Pentecôte : Moi, Française, Français, je supprime tous les lundis.
Comme ça, il n’y aura plus de jaloux.
Votez pour moi et pour mon parti.
J’en serai le président, le secrétaire général et bien évidemment le trésorier véreux.
Ça va chauffer en 2007 ; je vous le dis ; accrochez-vous.

Bon, sinon, j’ai trouvé les trains déserts et surchauffés.
J’ai croisé plein de gens avec armes et bagages et je me demande bien où ils vont.
Si, je le sais, mais je ne veux pas le savoir.
D’ailleurs quand je serai au pouvoir, j’interdirai anticonstitutionnellement que l’on parte en vacances un lundi ; surtout sans moi.
Je ferai un référent d’homme évidemment et dans la mesure où ça sera anticonstitutionnel, tout le monde votera oui.
Je suis vraiment machiavélique !
Quel génie politique je suis quand même.

À part ça dans la France qui bosse pour le peuple public, c’est le train-train aussi : Ils s’engueulent tous comme des chiens galeux parce qu’ils ont été reçus à l’Elysée.
Les portes s’ouvrent brusquement et se ferment en claquant : ça fait des courants d’air agréables, mais pas vraiment des courants d’opinons nouvelles.
Ce ne sont certainement pas de bonnes et nouvelles idées qui ont été reçues, mais les bonnes vieilles idées reçues de notre beau terroir.
La droite est évidemment la plus honteuse du monde et la gauche la plus bête.
Et le centre fait la moyenne de deux autres sans vraiment penser à changer de milieu.
Il est temps qu’ils partent en vacances ces gens-là ; ça nous en fera et il y peut-être une chance qu’ils se noient tous dans le naufrage d’une même croisière…
Non il y a peu de chance.
Il y en aura toujours un pour flotter et revenir en courant à la nage.
J’aime pas le lundi.

Fin de loup.

Publié dans #Angoisses

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article