Thé bouillu, thé foutu.

Publié le 25 Octobre 2008

Réédition d'une note du 18 juillet 2005

Les locaux d’une secte malaisienne viennent d’être l’objet d’un attentat à Kuala Lumpur.
Il s’agit de la secte des adorateurs de la théière géante, à laquelle les adeptes attribuent des vertus curatives. (Non, ce n’est pas une blague ! Source : Agence Reuter)

C’est en quelque sorte la théologie des thés au logis…

En matière de religion, il faut bien dire que l’imagination des hommes est aussi infinie et insondable que la nature des dieux qu’ils fabriquent et en l’occurrence, qu’ils infusent.
Tant que la motivation de ce genre de secte reste la farce et la rigolade, tout va bien. Malheureusement, il faut que les prophètes amateurs vivent dans ce monde cruellement profane et il leur faut obtenir leur pain ou leur thé quotidien et il n’y a rien de plus rémunérateur par les temps qui courent, qu’un grand pétage de plomb prenant des voies étroites, sérieuses, vénales, mystérieuses, commerciales et mystificatrices.
A un moment donné, il faut bien que l’adepte apporte son obole (et son haut bol aussi) pour recueillir du thé salvateur, sacré et éventuellement sucré.
La mythologie jubilante se transforme alors rapidement en sombre, voire tragique fait divers.

En l’espèce d’ailleurs, le gourou malais (et non pas, mal thé) a affirmé il y a peu de temps, qu’il était désormais le chef de toutes les religions d’un pays en majorité musulman.
Le Coran étant basé sur l’humour et la tolérance comme chacun sait, il n’y a pas eu longtemps avant que le thé divin soit mélangé à des cocktails d’essences rares de chez Molotov (Le Fauchon des fauchés).
De toute façon, cette religion du thé ne peut être viable : il y a trop d’espèce de thés différents ; ce qui  conduira inéluctablement à des scissions et des hérésies meurtrières. (Cas thé schisme)
Ils finiront par s’abreuver mutuellement d’ana(thé)mes et s’accuser de « c’est si thé »

Bon thé divin !
Et Thomas Lipton est son prophète.

Fin de loup

 

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Angoisses

Repost 0
Commenter cet article

melusine 30/10/2008 19:57

thé jamais a cours d'inspiration...et ton blog est une rare thé!!!!
:))

Martin-Lothar 01/11/2008 20:36


Mélusine : Il vaut mieux être une rare thé qu'un rat thé.


bregman 29/10/2008 12:54

Rien à voir avec le texte en question, mais quand même, quelle énergie, ce loup ! Je suis toujours épaté par votre côté si prolixe, Votre Majesté !
Bon repos tout de même :) Il est grandement mérité !

Martin-Lothar 01/11/2008 20:34


Bregman : Je suis comme une pile en fait : Ne s'use que si long Sancerre...


laouenanig 19/07/2005 20:59

bédidon, chez les Arabes ils le font bouillir le thé!comprennent rien ces gars là..euh? c'est par où Orly svp?