Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Les trois âges de la vie

30 Mars 2006 Publié dans #Angoisses

Classé dans la série : « Les colères du loup-garou »

Ce matin en pandiculant bêtement comme d’hab, j’ai entendu (puis écouté) sur la TSF, un jeunot de chez MBA of marketing nous expliquer de façon alerte et un peu boboïsante que les âges de la vie étaient désormais obsolète de chez Ringard.
Je rappelle que traditionnellement, il y avait trois âges dans la vie d’un homme de chez Tousexes :

  • Il était au départ un enfant qui apprenait les choses de la vie ;
  • Puis il devenait un adulte qui bossait comme un âne bâté ou un bœuf shooté ;
  • Et enfin, il finissait cette vie de chien sans collier en vieillard ridé et puant à raconter des histoires à dormir debout aux enfants pendant que les adultes bossaient aux champs ou partourzaient dans la grange.

Grosso de chez Modo, le premier âge allait de 0 à 15 ans (enfant) ; le second de 15 à 60 ans (adulte) et le troisième de 60 ans au cimetière (vieux).

Après la deuxième guerre de chez Mondiale (pas la seconde, la deuxième hein, ne rêvez pas, bandes de gamins SVP !), notre belle société est passée de champêtre, industrieuse et boutiquière à une société de cons et de sommation.
Le résultat (notamment) est que nous vivons vachement et follement plus vieux (plus mieux, j’en sais rien)
Partant, l’échelle des âges en a été profondément modifiée puisque, dixit notre MBA :

  • Le premier âge (Junior) est de 0 à 50 ans, à crédit et en stéréo ;
  • Le deuxième (senior) de 50 à 75 ans, voyages, péche et rentes ;
  • Et le troisième (vieux) de 75 ans au 15 de chez les pompiers par jour de canicule ou de grippe aviaire.

Bon, notre MBA n’a pas vraiment tort du point de vue du marketing sauvage, moderne et néanmoins sophistiqué.
Ceci étant, j’ai l’impression sociologique, historique, voire philosophique que ce gentil MBA se branle tendrement le poireau à chier de la vinaigrette proactive à oméga 3 et 6.
En plus, je pense qu’il nous oint profusément de vaseline vitaminée l’anus de notre cerveau béat et con de chez Somatique.
Mais ce n’est qu’une impression hein !

Moralité : Nos commerciaux et nos politiciens de tous poils devraient prendre des cours de physique particulaire.
Ils apprendraient ainsi que même si les électrons peuvent s’agiter comme des dingues dans tous les sens, le noyau lui, reste imperturbable en toute circonstance, ou pas.

CARPE DIEM…

Fin de loup

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

laouenanig 31/03/2006 10:52

ouais! même que l'electron de l'atome de césium quand il fait le con et qu'il veut changer de niveau d'energie, ben... si il le fait 9.192.631.770 fois çà fait exactement une seconde de passée...ou un truc comme çà: le monsieur qui a inventé la seconde il faisait pas du marketinge: sinon il aurait préféré 9.999.999.999 car çà parait vachement plus interessant qu'un chiffre rond pour la ménagère de moins de 50ans...M'enfin?vous avez pas fini, entre Lewis et toi, de parler de Marketing?si vous saviez... m'en vais me suicider en bouffant du homard poilu par 2300m de profondeur, tiens...Pis, si toi aussi tu finis tes notes par Carpe Diem... Bon... Mme Ting retourne dans son bateau, enfile sa combinaison de plongée...

werewolf 31/03/2006 10:45

de pêcher ! (sans ligne, hein!)

Crooke 30/03/2006 23:43

... Le CPE prend de l'oméga 3, le homard pandicule et le con somatise.C'est bien ça?