Quantique de la mémoire

Publié le 12 Mai 2007

Classé dans la série : « Quantique du loup »

Pour bien faire, il faudrait chaque matin « désapprendre » tout ce que l’on a appris la veille.
Le problème, c’est de s’en souvenir !
Cela vaudrait tant pour notre misérable histoire particulaire que pour l’amorphe et veule Histoire (avec une grande hache) de notre molécule moléculaire.
J’ajoute que le sagace « désapprendre » n’a rien à voir avec le politique « oublier » dans il mesure où il s’agit « d’appréhender chaque seconde les êtres et les choses d’une autre façon » et sachant aussi que tout, absolument tout de perçu est irrémédiablement enregistré dans notre inénarrable « boîte noire »
Il faudra bien que ça en sorte un jour hein ?
Carpe diem vous le savez et demain est toujours un autre jour ou du moins un autre temps, sinon un autre quantique.

Fin de loup

Publié dans #Quantiques du loup

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

farf 13/05/2007 11:08

Nietzsche a fait école avec son éternel retour !

Sehrus 13/05/2007 08:19

Je comprend où tu veux en venir avec ton raisonnement... c'est le genre de truc à quoi je pense quand j'essaye de m'endormir. (sans joke)Intéressant ton blog, bonne continuation !