Rue de basse-fosse et de vraie basse.

Publié le 4 Juin 2005

 

Hier soir en rentrant, un spectacle insolite dans la rue de Budapest.
Rue insolite et insolente.
C’est encore une rue qui monte et qui ne descend jamais.
On y monte beaucoup d’ailleurs.

Je croise une jeune femme poussant une énorme contrebasse.

L’instrument dans un étui à roulettes comme les valises stressées de la gare Saint-Lazare.

Quelle chose surprenante qu’une contrebasse à roulettes.

Bass-Skate

Le génie humain n’a vraiment pas de limites…

Et la petite fourmi pousse l’instrument tandis que les dames du coin la regardent passer du haut de leur petite vertu.
La main au panier…
Dans quel camp est la balle ?

Une scène d’opéra ?
Loup Loup ?
Oui c’est moi.

Fin de loup.

 

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Angoisses

Repost 0
Commenter cet article