Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

L’amour de plumes

16 Août 2005 Publié dans #Quantiques du loup

Classé dans la série : « Haïkus et iculs »

O toi mon doux oreiller que j’aime et j’admire
Je te presse, tu soupires
Et je m’étire.

Fin de loup

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

werewolf 16/08/2005 15:52

pouquoi, le dernier vers, il a un pied de plus que d'habitude ? il est étiré ?Tu m'prêtes l'oreiller pour la sieste ?