Là où les rois sont bien seuls

Publié le 2 Septembre 2005

Classé dans la série : « Haïkus et iculs »

Ayant pondu ce jour mes édits séculiers,
Pour m’essuyer, zut ! plus de papier ;
Ça fait chier !

Fin de loup

Publié dans #Quantiques du loup

Repost 0
Commenter cet article

werewolf 02/09/2005 22:15

Je n'ai pas fait pourtant la tournée des grands ducsce qui surement eut été chouette

martinlothar 02/09/2005 21:59

Werewolf : Je ne sais pas où tu es allé trainer ces derniers jours, mais visiblement, tu t'es foutu des vitamines plein la gueule...

werewolf 02/09/2005 21:46

C'est bien évident que pour à ce manque pallierc'est bien trop peu absorbant Un clavier

martinlothar 02/09/2005 19:07

Lewis : même punition qu'hier...Laouenanig : Je plonge un doigt dans l'encre des larmes de mes yeux pour écrire ces mots : Elle est de retour !

laouenanig 02/09/2005 17:10

ah!après 3j de silence je reviens parmi vous, et voici les 3 premières lignes que je lisenfin de la poésie!enfin de la douceur!enfin de la délicatesse!çà fait du bien...sourires...allez j'essaie:ayant tapé ce jour mes écrits à publier,pour imprimer, zut, plus d'encrenan! çà rime pas..mais c'est la vérité vraie!je ne peux pas inventer..

lewis 02/09/2005 15:43

Ayant perdu ce jour mes écrits réguliers,Pour m’essayer, zut ! plus de cahier ;Ça fait niais !