El glinche d’ech wèpe

Publié le 27 Octobre 2005

Classé dans la série : « Haïkus et iculs »

Granmint gins vont raviser em gazète bèle

Aveuc ech tracheux d'l’arnitoèle :

Eds seutrèles !

 

Note d’ech leu : Tiens, un icul (itchu) en Picard (d’Amiens) ! Vous pouvez me proposer une traduction par commentaire. Je le mettrai en français, en dessous dans quelques jours.

Eventuellement, Werewolf (Lien à droite, pub) pourra proposer un version en Rouchi (Picard de Valenciennes) et TonyZ (Soyons désinvoltes, en lien à droite, pub) une version en Picard de Thiérache.

Fin d’ech leu

Publié dans #Quantiques du loup

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

myrtille 28/10/2005 17:20

mais en rouchi, ch'est vachement plus fachile à chaijir. J'ai tout compris, chette fois.(non, je ne chais pas parler le patois de par chez moué, là ch'est tout che que je peux faire)

martinlothar 28/10/2005 11:03

Vous avez bien travaillé tout le monde !Myrtille : Complètement à côté de la plaque, mais je suis mort de rire !STV : Faut pas boire quand on s'inscrit à des cours. Ceci étant, je comprends assez bien le Ricard pour me permettre de faire de faire des pastiches. Ton icul est homologué.Roxane : Je t'ai occise tant ?Werewolf : Excellent. Je te fais confiance sachant que je me concentre sur le Picard d'Anmyin.La correction complète dans une note ce WE.

werewolf 28/10/2005 08:52

Eune ribanbèle ed'gins vont ar'wetcher min biau jornauAvec ech cacheux d'arnitoilesed'sauteriaux

Roxane 27/10/2005 18:48

Akesté cop... Coumpren pa ren!

STV. 27/10/2005 18:39

Il est des nôtres, il a bu son verre comme les zôtres !Mais il a trop picolé, hé, l'autre ! Il se vautre.C'était un icul en Ricard (je ne parle pas le Picard).

Mlle Moi 27/10/2005 18:01

Bon, moi j'ai juste l'impression d'avoir pigé le premier vers (avec une hésitation quand même) mais pas vraiment le reste, et j'ai plus le temps de le chercher sur internet, là.Donne pas la réponse tout de suite, hein ... Je reviens :)

myrtille 27/10/2005 17:48

Selon une source bien informée, la traduction de ce picacchu surgelé de chez Picard serait :Le chant du SchweppesUn peppermint-gin, vaut mieux se raviser avant de péter une bielle avec le tracteur d'Antoinedans les sauterelles !mais une autre source vachement bien informée aussi me souffle que c'est n'importe quoi et qu'en fait il faut comprendre :Le clin d'oeil de l'évêque Grand-mère géniale va ravauder une belle gazelle avec le traquet dans la toile d'Anniechez Ed, c'est très laid !(C'est décidé, je ne vais plus ni chez Ed ni chez Picard !)