Pères verts divers

Publié le 22 Décembre 2006

Classé dans la série : « Haïkus et iculs »

Le soleil semble nous fuir timide ou pervers,
Mais toute foison a son revers ;
C’est l’hiver.

Fin de loup

Publié dans #Quantiques du loup

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Parchemine 23/12/2006 19:46

(grands ou verts)C'est ça l'esprit de Noël

Bière Bremier 23/12/2006 10:59

Allez l'hiver !

werewolf 23/12/2006 10:54

l'hiver vaut l'endroit..

Monsieur Julien 23/12/2006 01:52

Depuis Lamartine, je n'avais lu plus beau alexandrins.Quel poète vous êtes. En bon normand, au jugement bien décidé, je vous décerne le prix Guy Béart 2006. Encore bravo!Bien à vous et bon hiver !

Daniel 22/12/2006 21:10

1004!!! c'est la bonne réponse?Bize

laouen 22/12/2006 20:54

il ne nous fuit pas, il est bien là.il nous effleure de trop loin, c'est là le problème.mais les couleurs sont merveilleuses en hiver.et par chez moi, dans les pinèdes, le vert demeure.rentre au chaud dans ta tanière le Loup..bises