L’icul des renoncules (5)

Publié le 31 Août 2007

Classé dans la série : « Haïkus et iculs »

Comme je vous l’annonçais dans cette note, j’affiche les devoirs :

Ah que le grand Fouchtra rose toulousain nous bénisse les enfants !
Aujourd’hui, c’est le tour de Myrtille la tortue-garoue arverne et néanmoins toulousaine, celle qui nous blogue (trop rarement)
Ah que je l’aime la Myrtille qui a d’ailleurs tout pour plaire.
Elle est belle, jeune, charmante, frivole, intelligente, frivolibre, plein d’humour, de raison et surtout, elle est nature, apicultrice, bio et à développement durable ; elle aime la nature et la connaît mieux que Qui de chez Conques (Aveyron) et elle sait gueuler et mordre comme il faut, quand il faut et là où il faut.
Je sais aussi qu’elle connaît deux beaux enfants adorables (de lapin, of course)
Je sais en plus qu’elle adore la poésie naïve ou pas, certifié ABPN ou non et qu’elle fréquente assise et dûment le cercle de Saturnin le canard garou.
Tout pour plaire quoi, hein !
Première de ma classe (on ne gueule pas hein !) Myrtille a remué trois splendides et parfaits iculs renonculés rimant de derrière les fagots.
Quelle nature ces tortues, quelle classe, car rapace quand elles s’y mettent : Elles nous enterreront tous, vertement, je vous le dis :

« Ton corps est magnifique » dit la renoncule !
Il l'exprime avec moins de scrupules,
Crapule.

Etudions la renoncule et son pédoncule :
La biolo c'est rigolo, le calcul
C'est nul !

Rose, j'en rosis bien telle, lorsqu'on l'accule,
La renoncule ou libellule
Qu'on gratule

(Myrtille Melba blog I blog you)

Fin de loup

Publié dans #Quantiques du loup

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

STV. 03/09/2007 10:22

Myrtille, c'est la plus forte. Ouais. Elle devrait écrire plus, hein ?

Martin Lothar 31/08/2007 23:51

Un loup ne tape pas ni ne fesse, il mord vite, profond, et fort sinon il est mort...

myrtille 31/08/2007 23:41

OK, je ne toucherai plus aux rectifications transcendentales du Maître des lieux et de l'i-cul...merci pas taper sur les doigts.

Martin Lothar 31/08/2007 23:38

Laouen : L'icul n'est que frivolité.Myrtille : Je trafique les iculs des autres pour les faire réagir (les autres, pas les iculs) parce qu'il n'y a de biolo que de réaction et de révolution que de biolo et de réaction aussi et de vie enfin. Le reste est déjà mort et recyclé ou littérature. Mais tout ça, tu le sais déjà...

myrtille 31/08/2007 22:24

Je suppose que c'est fait exprès pour que je gueule (un tout petit peu pas fort), mes beaux i-culs tout déformés, que là on n'a plus tous les pieds qu'il faut pour marcher droit, nomdidiou ! (sans compter la délicate allitération du dernier, immolée sur l’autel de la Plage et du Cheval Blanc réunis !)"Ton corps est magnifique" dit la renoncule !Il l'exprime avec moins de scrupules,la crapule.Etudions la renoncule et son pédoncule :la biolo c'est rigolo, le calculc'est trop nul !J'en rosis telle que, lorsqu'on l'arrose, la renonculelégère comme une libellulequ'on gratule.Mais tout de même, MERCI pour tant de bonté à mon endroit !(je suis en tongs là, et n’ai donc aucun souci de chevilles)merci, merci, merci.

laouen 31/08/2007 21:21

ouhhhh.. y a de la recherche là dedans!Et même, un soupçon de frivolité, voire même d'érotisme...Myrtille, bravo