Mary and the boys (3/x)

Publié le 12 Juin 2006

Classé dans la série : « D'un labyrinthe »

C’est un homme d’un certain âge et de près de deux mètres de haut qui s’avance vers Mary et Jo.
De longs cheveux blancs lui tombent sur les épaules et il porte une superbe barbe dont la pointe cache un peu une médaille dorée tenue par une chaîne et gravée d’une hache à deux lames opposées.
Il est vêtu d’une longue robe brune de moine pincée à la taille d’une large ceinture de flanelle rouge et il est chaussé de simples sandales de cuir.

L’homme courbe alors doucement son long corps très athlétique pour saluer le couple et dit d’une voix puissante et grave :

  • Je vous salue Mary et Jo !

Le visage de Mary s’illumine ; elle semble très surprise, mais ravie de voir cet homme que les autres personnes présentes dans la chambre mortuaire ne connaissent pas.
Mary tend alors les bras vers l’homme et soupire en sanglots :

  • Mon Dieu, tu es là ! Comme je suis heureuse que tu sois venu mon Peter… Peter Pan !

En entendant ce nom tout le monde sursaute et l’étonnement fait alors place à la stupéfaction générale. John Bapt et Peter Stone ne peuvent réprimer une grimace qui semble plus marquer une certaine crainte qu’une véritable animosité.

Peter Pan est un scientifique pluridisciplinaire de réputation mondiale. Il est l’auteur vénéré et universellement lu, sous de multiples pseudonymes, d’un très grand nombre d’ouvrages de sciences, de philosophie de poésie, d’alchimie, d’arts, de symbolisme, de théologie et de littérature.
D’une très grande discrétion, il est de plus d’une autorité et d’une intégrité morale et intellectuelle qui ont fait de lui le conseiller très écouté de la plupart des grands de ce monde dans de nombreux domaines.
Par ailleurs, tout le monde connaît la vieille rumeur selon laquelle, Peter Pan serait en réalité l’ancien amant de Mary et le véritable père de J.
La légende voudrait aussi que “Peter Pan” ne soit qu’un pseudonyme cachant un nom et un personnage beaucoup plus ésotérique et puissant. 
Il devient clair que la ténébreuse affaire “spiritstream” allait prendre maintenant une nouvelle tournure après la mort de J. et avec l’arrivée de Peter Pan dans le cercle très restreint des protagonistes.
Pendant plusieurs longues secondes, un silence pesant envahit la pièce où tout les personnages semblent pétrifiés par on ne sait quel sortilège.

Soudain, d’un puissant coup de reins, le grand berger allemand se lève ; Il s’approche du fauteuil de Jo et pose doucement sa large tête sur les genoux du vieil homme.
Aussitôt, John, le pianiste du groupe s’approche du fauteuil et tente de repousser l’animal : Il sait en effet que ce pauvre Jo a très peur des animaux et particulièrement des chiens.


Alors, à la stupéfaction générale, le vieux Joseph, que l’on savait complètement paralysé, sourd, muet et presque aveugle depuis plus dix ans, lève son bras droit pour arrêter le geste de John et déclare :

  • Laisse-le John, ne n’inquiète pas ! Je connais bien cette bête et elle me connaît depuis très longtemps. Ce n’est pas un chien, c’est un loup. C’est le loup Lothar, le fidèle compagnon de mon vieil ami Peter Pan.

A suivre

Fin de loup

Publié dans #Runes

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

laouenanig 13/06/2006 08:36

Peter Pan de 2 mètres de haut...les contes de fées revisités par Martin.J'ai lu Dan Brown aussi, je l'avoue. par contre, Marie Madeleine n'a pas pu avoir une fille: elle portait un stérilet captureur de chromosomeX. je le sais de source sure.Dans cette épopée Martinesque, ce n'est pas Dan Brown que je sens, mais Stephen King.Et son Peter a quelque chose de Roland de Gilead, le héros de la sagaquipèse87kg: la tour sombre.dans les temps futur, nous pourrons dire:nous y étions!en parlant de cette année bénie 2006 où Martin dévoilà les premiers épisodes de son futur chef d'oeuvre mondialement connubiz d'une lectrice à l'oeil ému

Doudou Janis 12/06/2006 23:00

serait le Grand Père de Sophie, parce que Marie-Madeleine et JC ont eu une fille élevée dans le sud de la France.Cela peut paraitre fou mais c'est dans le livre de Dan Brown. C'est vrai que dans la Blogosphère, pratiquement personne n'avoue avoir lu Da Vinci (si moi et STV et quelques autres).Le jour ou Martin Lothar vendra autant de livres que Dan Brown, on sera fiers de dire qu'on le lisait aussi, qu'on disait qu'il était délicieusement fou avec ses histoires abracadabrantes. Bises

bluemoon 12/06/2006 22:06

Alors évidemment dès la première phrase de ce très attendu Chap 3, je m'écrie : Gandalf ! Gandalf et et Gripoil ! (ça a une autre gueule que Zorro et Crin Blanc). Et puis voici le loup de Peter Pan, l'amant de Mary (Pierre du Pan Loup, tu la connais la chanson? je dis ça à cause du "puissant coup de rein". Je ne connais que 3 ou 4 couplets, mais mon cousin les connait tous, il a fait médecine).Tu nous fait durer suspense et sortilège. Quelle surprise nous réserves-tu ? L'Enchanteur Merlin à Brocéliande, le père de Bambi quand on pleure à la fin ou même un bon petit Ankou des familles pour effrayer un peu la Mary. Quelle bêcheuse celle-là ! Je ne dis rien, parce que évidemment, ce n'est pas le jour. Et il faut respecter.... Mais je n 'en pense pas moins.

Tippie 12/06/2006 22:05

Je suis morte de rire.Sans dec', tes cigarettes qui font rire... c'est quoi la marque ??! :o)))