Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

La destinée d’Harry Potter 6/7

20 Juin 2006 Publié dans #Runes

Classé dans la série : « D'un labyrinthe »

Le sixième épisode des aventures d’Harry Potter plonge nos jeunes héros dans une guerre totale.

J.K. Rowling, Harry Potter, Tome VI : Le Prince de sang-mêlé.

Alors que Londres est plongée dans le blitz, nos apprentis sorciers sont quand même de retour au collège de Poudlard avec force roulements de tambours et… De patins aussi…
Mais c’est bien de leur âge, hein !
Et ça y va…

Rowling dans ce sixième épisode retrouve clairement son souffle et son inspiration tant dans les détails que dans la trame de l’histoire.
Il y a de nouveau pas mal de jolies trouvailles parmi lesquelles ce livre de magie annoté par un prédécesseur d’Harry.
J’aime cette idée et ça m’est arrivé d’avoir des livres de classes d’occasion dont certaines pages portaient des inscriptions, dessins ou notes plus ou moins en rapport avec le texte !
C’était un bonheur d’essayer de deviner le sens des plus « cabalistiques » de ces « marques »

La guerre arrive jusqu’à Poudlard où Voldemort avait installé son cheval de Troie.
On en apprend un peu plus sur cette ordure et Rowling de retracer ainsi les origines et la jeunesse de ce super méchant qui prend beaucoup plus d’épaisseur.
Par ailleurs, l’histoire et son dénouement n’en prennent que plus d’intérêt : Le diable devient à la fois un peu plus humain et un peu plus dangereux…
C’est aussi en connaissant la vie et la personnalité de son ennemi qu’on pourra mieux le vaincre et la quête d’Harry et de Dumbledore pour réunir les horcruxes de Voldemort (des morceaux de son âme) est des plus passionnantes et cette idée est d’un symbolisme profond.

Comme les deux précédents, cet épisode se termine par une mort : Celle du bon et du grand Dumbledore, le directeur du collège de Poudlard qui, au terme d’une bataille homérique se fait envoyer ad patres par un des suppôts (supposé) du diable.
Je fais remarquer incontinent qu’à mon humble opinion, ce vénérable sorcier se fait avoir « comme un collégien » c’est-à-dire un peu trop facilement pour un sorcier de son expérience.
Toujours est-il qu’Harry perd alors tout ce qui lui restait comme guide, voire comme parent.
Harry Potter se trouve désormais seul face à sa destinée, mais heureusement qu’il a encore Hermione et Ron, hein !.

Comme Rowling n’a pas encore fait paraître le septième (et dernier ?) tome de sa saga, je vais m’efforcer dans ma prochaine (et dernière) note de lancer des hypothèses plus ou moins déjantées sur la suite et la fin des aventures d’Harry Potter.

A suivre

Fin de loup

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

steff 25/06/2006 10:26

Si vous voulez le savoir, venez sur mon blog où j'ai écrit la suite du tome 6 des aventures du sorcier le plus célèbre, j'ai émis une reponse dans ma suite, je publie un chapitre par jour environ, venez vous me direz ce que vous en pensez!merci!http://harrypotterlasuite.blogspot.com

Martin Lothar 21/06/2006 09:58

Pierre-Jean et STV : Je pense aussi que Rogue est du bon côté de la force.Laouenanig : T'inquiète pas...

STV. 21/06/2006 09:33

Ah, ouf, je vois que je ne suis pas le seul à avoir relevé les indices qui laissent à penser que Rogue a toujours été (et est toujours) du bon côté...

laouenanig 20/06/2006 21:28

ne nous fais pas un7eme épisode à la Lewis stp!!je n'aime pas rester sur ma faimbise

Pierre-Jean 20/06/2006 21:19

Rogue : gentil ou méchant.Ludwig dit méchant, moi je dis gentil car je pense qu'il suit les instructions du vieux mangeur de bonbons.