Cannibale indigeste

Publié le 19 Juillet 2005

Classé dans la série : « Le loup savant »

Les démographes viennent de l’ouvrir : A ce jour, il y a un peu plus de 6 milliards de paires de fesses qui se baladent sur notre bonne vieille planète dépotoir et dans peu de temps – juste ce qu’il faut pour remettre son slip ou ses tongs - il y en aura le double.
Douze milliards d’humains ! Et moi, et moi (Pour une moitié)

C’est pas tout ça, mais qu’est-ce qu’on va leur faire à dîner ce soir à tous ces gens-là ?
De la vache folle, du poulet grippé, de la baleine au mercure, de l’herbe nucléaire, des carottes au plomb ?
On va finir par bouffer du béton.
Le béton, ça doit être cancérigène en plus.
Bon, il faut dire, qu’est-ce qui n’est pas cancérigène ?
Tout est cancérigène même le cancer et l’aspartam maintenant.
On va finir par n’avoir que notre voisin de palier à bouffer.

Bon, je le dis tout de suite : Personnellement, je suis immangeable, infecte, beurk ! N’y pensez plus.
Même avec de la mayonnaise, je suis immangeable et vous risqueriez d’être très malade pendant des jours et des jours au point de devenir vous-même immangeables : C’est pas gentil pour les autres qui vont bientôt crever de faim.
Car l’avenir de l’humanité est anthropophage !

Je vous le dis comme je vous le dis et à bon entendeur, bon appétit.
Nos petits-enfants seront tous pompiers et cannibales (Si on n’a pas mangé leurs parents avant)
Il faut s’y résoudre et commencer à se creuser pour les recettes dès fois qu’on aurait la politesse avant de nous demander comment nous souhaiterions être cuisinés.

Moi, pour le moment, je ne sais pas, j’hésite.
En daube, à la poêle, en cocotte, au four, braisé, grillé, à la vapeur, mariné longuement dans des épices ou du miel, en tarte, en tourte, en carpaccio ?
J’aimerais bien être bouffé à la broche : Au début déjà c’est rigolo (pour autant qu’on rentre le truc du bon côté) ; après, certes, c’est moins drôle : on se fait un peu suer tout de même et on doit avoir le tournis)

Bon, mais en ce qui me concerne toujours, c’est vraiment perdre son temps et gâcher des épices, du feu et du sel : Je suis vraiment infecte de chez Pabon.
Je serai plus utile à clavarder sur mon blogue, histoire de produire autre chose que de la nourriture bassement terrestre.
A propos, sur les six milliards de ces humains, il y en encore deux milliards qui n’ont jamais lu mon blogue : Qu’est-ce qu’ils attendent ? Encore des chancres qui ne pensent qu’à bouffer.
Je ne les inviterai jamais à dîner.
Dommage pour eux : mes voisins de palier sont à croquer.

Fin de loup affamé.

Publié dans #Nature & sciences

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Djer6666 15/12/2005 21:18

Couperet brillantLe gros boucher detailleMon torse ouvert

willy 19/07/2005 21:38

bah si tu invites les 4 milliars de personnes qui ont lu ton blog, tes voisins de paliers ne suffiront jamais à nourir tout le monde ... moi je propose plutot une orgie bien décadente où tout le monde bouffe ce qu'il arrive à se mettre sous la main ... on sera 4000000000 au début, mais seulement la moitié à la fin de la soirée :)

martinlothar 19/07/2005 21:13

RBBB (comme dit Lewis) : bienvenueLewis : J'ai déja vu des plats de spaghettis mais des plats.Laouenanig : J'ai peut-être légèrement exagéré sur le nombre.

laouenanig 19/07/2005 21:01

4 milliards de visiteurs!waou, quel pouvoir attractif tu as?chuis jalouseencore?nan, tant mieux pour toic'est si rejouissant de lire tes mots bien piquants...niark niark..

lewis 19/07/2005 20:20

Meuh non, don't worry, je vous ferai des spaghettis plats.RBBB : ça me rappelle qqchose ça...

Rosebonbonbon 19/07/2005 19:26

je suis la 4 000 000 001 ème visiteuse de ton site et fière de l'être!! Moi je ne compte pas être mangée plus tard car ce sera moi qui vous mangera tous! Pas de pitié pour les croissants!