Le grand pied rose

Publié le 5 Août 2005

Classé dans la série : « Le loup savant »

Tous les pays ont leur « yéti » : Une créature épouvantable, le plus souvent mi-homme mi-animal, que l’on aperçoit de temps en temps dans les lieux les plus sauvages.
En Europe, nous avons les loups-garous, les sirènes, les vampires, les trolls, les hommes-grenouilles, les hommes-sandwichs, les hommes d’affaires et le monstre du Loch Ness ; en Afrique, l’homme singe, l’homme léopard ; en Océanie des hommes requins etc.

Au Canada, il y a le Big Foot (Grand pied) qui avait été déjà vu bien avant que JC - Jacques Cartier - pas Jacques Chirac - ait mis son petit pied marin sur la terre des iroquois, des Félix Leclerc, des Charlebois et des Céline Dion (à deux boutons) et même, bien avant JC – Jésus-Christ, pas Jules César (si pourquoi pas Jules, mais pas Chirac, ça c’est sûr)
Le Big Foot serait une sorte de Yéti canadien avant lâge et très à l'ouest.

Récemment, deux canadiens du Yukon ont découvert des poils et des empreintes après avoir aperçu une grosse masse de fourrure d'apparence simiesque s'enfuir à travers bois.

C’était le Big Foot à n’en point douter ; et Landerneau en fit des gorges chaudes.
Ils sont allés alors avec leurs poils encore chauds du véritable Big Foot, voir un grand sorcier, connu comme le loup blanc en blouse blanche, à Whitehorse (Cheval blanc, capitale du Yukon) qui a fait une incantation de magie blanche, dite ADN pour découvrir la nature génétique de la bébête.
Bon, l’animal était en fait un vulgaire bison de banlieue…
Un bison, c’est bizarre, mais ce n’est pas le pied, ni même le grand pied.

Franchement, avec leur truc moderne, il n’y a plus de poésie sur cette planète mondialiste, et tous les contes et toutes les légendes foutent le camp de jour en jour.

Ils ne restent plus que les cons et les gens.
L’ADN est un anti-mythe puissant ; aussi puissant que le DDT, la DST ou la CIA.
Mais les mites n’en ont que faire puisse qu’elles sont toujours dans de sales draps.

Je parie que dans pas longtemps, il y en aura pour dire - foi d’ADN - que les loups-garous n’existent pas et qu’il s’agit en fait de modestes contribuables de banlieue qui ont un peu pété les plombs ou trop fumé de moquette.

Je vais avoir l’air de quoi, moi, sur la blogosphère ?
Oui, je sais…

Ceci étant, hier soir, je suis sûr d’avoir vu une créature abominable s’enfuir dans les taillis : C’était une sorte d’éléphant tout rose et chaussé de tongs de la même couleur avec des paillettes en or.

Oui, monsieur l’agent de police, je vous le dis comme je vous le dis et j’avais la priorité en plus !
On dort très mal dans un violon… Et en plus, on n’a même pas le droit de pisser dedans.

Fin de loup

Publié dans #Nature & sciences

Repost 0
Commenter cet article

Emy 05/08/2005 21:53

Vive la poésie, les contes et les légendes! Vive les loups qui hurlent dans nos oreilles! (sourire) Bisous a+

werewolf 05/08/2005 20:52

Moi ! un modeste contribuable de banlieue ?! contribuable? certainement! la banlieue? c'est pas un endroit pour moi ! modeste? certes non !

lewis 05/08/2005 20:01

Tu ne risques rien tant qu'ILS n'ont pas ta boîte noire.