Vertige de la démographie extrême

Publié le 10 Septembre 2005

Classé dans la série : « Le loup savant »

Le 30 août dernier, la Néerlandaise, Hendrikje van Andel-Schipper, est morte dans son sommeil à l’âge de 115 ans.
Née en 1890, elle était la doyenne de l’humanité depuis la mort de Jeanne Calment, morte en 1997 à l'âge de 122 ans et qui détient encore le record de longévité.
Le doyen actuel (114 ans) s’appelle Emiliano Mercado Del Toro et vit à Porto Rico. Il est né le 21 août 1891. Il avait donc 9 ans en 1900, 23 ans en 1914 et 50 ans en 1941 et à la moitié de son âge en 1966.
Ça me fout le vertige ces chiffres et ces vies-là !
Je me pose quand même la question suivante : Quel âge a le plus jeune être humain ?
Bon, pratiquement, le nom du plus jeune enfant de la terre est impossible à connaître, mais son âge peut-être éventuellement calculé (approximativement) :
Sachant que nous sommes sur certes planète quelques 6,4 milliards à trimbaler nos fesses et que le taux de natalité annuel est en moyenne dans le monde de 21 pour mille, nous obtenons les nombres suivants :

  • Naissances par an : 136 millions (quasiment la population du Japon et plus de deux fois celle de la France) ;
  • Naissances par jour : 372 649 (en France, c’est déjà la population d’une ville importante) ;
  • Naissances par heure : 15 527 ;
  • Naissances par minute : 259 ;
  • Naissances par seconde : 4

Le plus jeune bébé du monde à donc l’âge d’un quart de seconde.
En 114 ans, notre doyen aurait ainsi « vu » naître plus de 10 milliards d’individus.
Le temps que vous lisiez cette note, il est né plus de 500 enfants dans le monde.
Je n’ai pas noté le chiffre de mortalité mondiale, mais il doit être probablement encore supérieur à zéro (Non ?)
Ce n’est pas avec mon agoraphobie chronique que je vais atteindre des records moi, je vous le dis.
Sans compter qu’ils vont finir par me bouffer tout cru avant la retraite !
Comme le chantait l’autre : « Alertez les bébés ! » et les vieux !
Poussons-nous, place aux jeunes, place ! Les loups et les vieillards d’abord (surtout les loups d’ailleurs, et les ours)

Fin de loup

Publié dans #Nature & sciences

Repost 0
Commenter cet article

Get Low 12/09/2005 20:42

En dessous ? géante boite de nuit où les vikings boivent des verres avec des philosophes grecs, où on mange des chips avec autre chose que des fourchettes, où lewis carrol, le vrai, pelote la petite alice, devenue une femme, ou les loups garous font autre chose que de balancer des iculs sur des blogs... non, c'est eux les puèrils, nous, on attend notre tour.

martinlothar 11/09/2005 20:59

Mlle Moi : Si tu bouffes ton frère, je ne vais plus sur ton blogue (tu me diras quand même quel goût il avait !)Werewolf : Je sais que les férus de La Fontaine, ont un goût immodéré pour les biques.. Arrête de fantasmer.Mido : Excellente remarque, mais pas sûr du tout. Je n'ai pas fait le calcul (assez hardu d'ailleurs) mais je pense que les vivants ne sont plus qu'une (petite) poignée. Une élite en somme - qui jouit de la vie d'une manière bien puérile parfois, quand on pense aux souffrances des anciens !

mido 11/09/2005 20:28

Et quand on pense qu'on est plus nombreux sur Terre que dessous !!!

werewolf 11/09/2005 09:17

c'est bien connu qu'il existe du hollande jeune et du hollande vieux, pas la peine d'en faire un fromage...encore beau malgré son grand âge !C'est en tout cas un comble pour un loup d'avoir une fausse bique (de monsieur Seguin)

Mlle Moi 10/09/2005 21:42

"Il faut man, man, man, il faut manger les bébés, avant que ce soit les bébés qui nous mangent""Elle est pas bien, cette chanson"(Mon frère, à deux ans)Rien à voir. En tout cas, c'est pas le genre de record que j'aimerais battre.Bisous, Le Loup.