Huns, de, Troyes, tu l’auras !

Publié le 3 Janvier 2006

Classé dans la série : « Le loup savant »

Tiens, c’est la Sainte-Geneviève aujourd’hui.
C’est la patronne des Parisiens.
Elle vivait au sixième cinquième siècle après JC (Jésus-Christ, le mec qui est né il y a quelque jours) et elle a bouté (dit-on) les Huns hors de Paris.
En fait, elle aurait assez gueulé pour bouger un peu le gros cul des bobos lutéciens de l’époque, pour leur dire de faire quelque chose face aux Huns d’Attila (qui amenaient leur fraise et leur steak tartare) plutôt que de passer leur temps à vomir leur orgie quotidienne ou de s’en foutre plein les poches en faisant chier le gogo de base.
Comme maintenant quoi, avec les chinois, les banlieues et les bagnoles.
Parce que les Huns c’étaient presque des chinois : Des Mongols avariés même, mais pas trisomiques hein.
Les Huns ont inventé le steak tartare et la tondeuse à gazon.
Trop forts les Huns.

Bon sinon, de la Geneviève, je m’en fout un (Huns) peu : Ce qui m’intéresse dans l’histoire, c’est cette époque.
Une époque charnière.
Comme maintenant en 2006 de chez JC (Jacques Chirac, hein !)
C’est à cette époque que l’Europe contemporaine s’est vraiment « fixée »
D’un côté : Les Romains de chez Rome, en plein décadence (complètement paumés et tarés les pauvres)
A l’Est, les Huns, les Burgondes et leurs Nibelungen, les nouveaux Francs (Ripuaire) et les anciens Francs (Saliens) de Clovis, jeune puceau même pas chrétien qui rêvent cependant de l’euro et de l’Europe.
Au Nord, les Frisons, les Saxons et les Vikings qui commencent sérieusement à se faire chier dans leurs marécages pourris et dans leurs forêts pleines de loups-garous.
A l’Ouest, en Angleterre, le roi Arthur part à la recherche du Graal et accessoirement construit la Grande-Bretagne.

Nous sommes en pleine légende quoi : La Table Ronde, Le Ring de Bourgogne (le Seigneur des Anneaux, pas loin), le steak tartare et la tondeuse à gazon.
Les ancêtres d’Harry Potter et de Voldemort étaient déjà sorciers.

Bon sinon, la Geneviève dit aux édiles de Lutèce de chasser Attila par tous les moyens.
La solution avait été de faire croire au chef des Huns que la ville de Lutèce était infestée par la pollution les impôts locaux la grippe aviaire le SIDA le choléra.
Ça a marché !
L’Attila, il a fait demi-tour aussi sec (Pas con, en fait).
Il est passé par Eurodisney pour se faire un manège et quelques bars, puis il est allé vers Troyes (dont l’évêque était Saint Loup ! – Merci Werewolf) et Reims dont l’évêque était Saint Rémi)  pour camper et cuver son hydromel dans un champ.
C’était malheureusement pour lui le champ du Père Catalaunique, un emmerdeur teigneux pas possible ! (Et malpoli avec ça !)
Le Père Cata, il avait d’ailleurs un garde-chasse qui s’appelait Flavius Aetius (un général romain)
Le « dernier des Romains »
Ce général commandait une armée hétéroclite de barbares romanisés (Francs, Burgondes, Wisigoths et autres joyeux drilles)
L’Attila s’est pris alors une volée pas possible.
La pâtée !
Honteux et confus, il est rentré chez lui en Hongrie et après une orgie du diable, s’est fait enterré avec son trésor, son ipod et sa télé dans le lit d’un fleuve (C’est chic hein !)

De leur côté, les vainqueurs ne se sont pas avoués vaincus pour autant : Ils ont renvoyé leur brave général Aetius à Rome pour se faire empoisonner de jalousie par ce gros con de Valentinien III, son empereur décadent, bouffi et déconfit, puis se sont partagé les restes de l’empire.
Ils en ont profité pour créer la chevalerie, les templiers, l’ordre de la Toison d’Or, l’ordre teutonique et tutti quanti.
La future noblesse quoi, les aristos de la future Europe.
Ces Messieurs « De »
Les « trois états »
Le Moyen-âge
Et pas mal de contes et légendes dans la foulée.

Le Clovis (un grand copain de Geneviève) s’est fait baptiser après avoir cassé le crâne d’un bidasse et un vase, à Soisson (Son chef-lieu de Picardie, hé hé) a jeté sa gourme et puis il est devenu roi des Francs et de Neustrie.

Pendant plusieurs années, ça a été un gros bordel, d’accord.
Il a fallu attendre le grand Charlemagne (un vrai loup-garou celui-là) pour mettre un peu d’ordre en Occident.
Mais ça, c’est une autre histoire.

Bon, sinon ce 3 janvier est aussi le 2112ième anniversaire de la naissance de Marcus Tullius Cicero, dit Cicéron alias « pois chiche » ou « verrue »
C’était un jurisconsulte, un philosophe et orateur romain.
Un des plus grands.
Ce fut un grand loup-garou !
Une de ceux qui ont fait Rome, l’Occident et finalement notre monde d’aujourd’hui.
Bande d’ingrats !

Fin de loup

Publié dans #Nature & sciences

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Amarante 04/01/2006 22:04

Je ne connais que ça, moi, la date de la chute de l'empire romain : pour moi c'est la fin de l'histoire et tout le reste n'est que science-fiction ! ;^)

Martin Lothar 04/01/2006 20:44

Attila en Gaules c'est vers 451 Ap JC, c'est donc bien le cinquième siècle.

Amarante 04/01/2006 19:57

Philosophe, philosophe, c'est vite dit... En même temps, la philosophie a toujours été un peu trop subtile pour les Romains. Un peu trop grecque aussi !A part ça, j'ai un petit problème de chronologie... Si Geneviève est contemporaine des invasions barabres et de la chute de Rome, ce ne serait pas plutôt le Ve siècle ?(Oui, la morue est de retour...)

honey 04/01/2006 16:53

On pourrait pas s'en faire une histoire à 2 mains (au fait!je suis droitière , je sais ça n'apporte rien dans ma phrase mais j'avais envie que tu le saches): toi tu écrirais sur les hommes, et moi sur LPCR.Qu'en dis-tu?

Le disciple 04/01/2006 14:42

en passant et bonne journée.

STV. 04/01/2006 10:12

L'histoire avec toi, c'est chiant, mais vachement moins qu'avec mes profs de l'époque Lycée de chez j'étais-trop-jeune-pour-m'y-intéresser. ;)