Tas de poussières d’étoiles

Publié le 15 Janvier 2006

Classé dans la série : « Le loup savant »

Des astronomes ont incidemment découvert un amas d’étoiles qui traîne négligemment aux confins de notre galaxie.
Je rappelle pour les cancres du fonds de la blogosphère qui se curent le nez, assis bien au chaud dans leurs baskets et près du radiateur (zeugme) que notre galaxie à nous, c’est la Voie Lactée.
En anglais, on l’appelle « Milky way »
On dirait une marque de barre chocolatée d’accord, mais c’est notre galaxie à l’extrémité de laquelle, notre étoile (le soleil) et accessoirement notre planète (la Terre, sauf erreur) sont complètement perdues tels des grains de sable dans le Sahara.

voielactee2

La Voie Lactée (Source Wikipedia)

Bon, moi j’aime bien l’expression « amas d’étoiles » : Ça fait un peu tas d’herbes au fond du jardin, derrière la baraque à râteaux et à binettes.

En fait, cet amas inconnu contiendrait plus de vingt mille étoiles dont la majorité sont mille fois plus grandes que notre bon vieux soleil (un nain paresseux celui-là ; surtout en ce moment)
A la limite, mais je ne m’avancerais pas trop, ce tas de trucs est une galaxie à elle toute seule ou, par impérialisme inné, une dépendance de la nôtre. (Allez hop ! on annexe hein ! Personne ne nous regarde)

Par ailleurs, la sonde Stardust est de retour sur terre après sept ans de fugue et cinq milliards de kilomètres de bohème solitaire.
Elle a quand même flirté avec une comète du nom de Wild 2 (ça fait peur) du côté de Jupiter (la planète hein, pas le dieu romain) et à laquelle elle a piqué quelques poils de la chevelure en souvenirs.
Elle rapporte donc ça aujourd’hui : de la poussière cométaire qui ne tient que dans une cuiller à café…
Les chercheurs du monde entier vont mettre près de dix ans à analyser cette poudre pour éventuellement comprendre de quoi est faite une comète lambda et ce qui traîne comme saloperie dans l’espace.

Bon sinon, j’ai trouvé les coordonnées exactes du soleil : Ça pourrait intéresser ceux qui veulent aller voir de près le nouvel amas d’étoiles et qui risqueraient de se paumer au retour (ça va vite, je vous le dis) :

Le Soleil se trouve proche de la périphérie à 8,6 kpc (kilos parsecs soit à peu près 3260 années-lumières) du centre galactique, mais à seulement 15 parsecs (pfff, ridicule) du plan équatorial.
Position du centre galactique :
Ascension droite : 17 h 45,6 min
Déclinaison : -28 deg 56 min
Distance : 8,6 kpc.
Direction du nord galactique (époque 2000.0) :
Ascension droite : 12 h 51,42 min
Déclinaison : +27 deg 7,8 min
(Source Wikipedia)

La Terre est au fond du couloir à gauche comme les chiottes ou les poubelles.
 
Bon, tout ça nous rend humbles et seuls quelque part…
C’est effrayant !
Y’a quelqu’un ?

A+

Publié dans #Nature & sciences

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Rouletabillex 18/01/2006 11:33

Et maintenant, cap sur Pluton ! La sonde New Horizons, lancée hier, y parviendra d'ici une dizaine d'années. Ca tombe bien : aucune autre avant elle n'a pu photographié ce morceau de caillou perdu aux confins du Système Solaire. L'Histoire (humaine) nous dira si ça valait détour...Tout ça pour vous faire un amical clin d'oeil , cher Martin Lothar, puisque vous êtes un lecteur attentif de notre blog et que nous vous en remercions. Du fond de la galaxie.

zeugme 17/01/2006 05:40

L'espace est infini sauf sur mon disque dur >_

Bluemoon 16/01/2006 22:52

C'est effrayant ! Mais toutes ces étoiles ! Un amas... ça fait rêver. On se sent un peu dérisoire, c'est vrai. Un peu grain de poussière...d'étoile.Blue Moon que le soleil n'a pas informée d'un certain rencart (j'hésite sur l'orthographe).

STV. 16/01/2006 19:08

Hé, sans déc, ça fait un sacré beau gâchi d'espace, hein ?

lewis 15/01/2006 22:59

Je me disais justement en regardant les étoiles ce soir que nos soucis étaient tous relatifs.

Crooke 15/01/2006 20:34

C'est à la Lune qu'il faut dire ça! Ça fait des années que le Soleil a rendez-vous avec elle mais elle est pas là (y devraient se faire une raison et se mettre au tchat sur msn, ça serait plus simple).Sinon, j'ai appris aujourd'hui que les Grecs ils appellaient les planètes par leurs noms de dieux à eux : si en Grèce vous entendez parler des planètes Arès et Zeus, ben c'est Mars et Jupiter...Nom de Zeus!

Tippie 15/01/2006 18:48

"Bon, tout ça nous rend humbles et seuls quelque part…C’est effrayant !"Euh oui.. Exactement. :os