Rien de nouveau sur la terre comme au ciel ?

Publié le 30 Mai 2006

Classé dans la série : « Le loup savant »

Tiens, coup sur coup, nos savants terrestres viennent de faire deux découvertes tout azimut.
D’abord, un nouveau système planétaire et ensuite une nouvelle espèce de singes.

Le nouveau soleil et ses trois planètes se situent à 40 millions d’années-lumière de notre patate mondiale.
Ce nouveau monde a été baptisé « Trident de Neptune »
Je ne sais pas pourquoi.
Bon inutile de vous dire que c’est vachement loin et que ce n’est pas la peine de sortir vos jumelles pour aller le mater.
En fait, les astronomes ne les ont même pas vus avec leurs télescopes à piston compressés, mais les ont « repérés » par des calculs mathématiques compliqués à s’en foutre des migraines pas possibles.
Ils appellent ça la méthode des vitesses radiales.
D’ailleurs, c’est comme ça que l’on fait maintenant : On repère les trucs et les bidules sidéraux de tout azimut et de tout poil par leur ombre « gravitaire » ou par les traces qu’ils laissent sur leur passage dans leur territoire.
Je peux vous dire que leurs PC ont tourné graves pendant près de deux ans pour renifler les pissous des objets célestes.
Les planètes, elles aussi lèvent la patte à chaque instant.

C’est sans doute aussi en flairant son pipi, que des naturalistes brésiliens ont découvert le nouveau singe à la mode qui pour petit nom Cebus queirozi.
Je n’ai pas trouvé de photo de cette star, mais d’après les maigres descriptions, il aurait une fourrure dorée et serait coiffé d’un diadème blanc.
On a eu peur car il aurait pu avoir un survêtement niqué, une casquette à l’envers, des baskets délacés et un ipod chouravé.

Bon sinon, d’après d’autres spécialistes, il n’y aurait rien de bien nouveau dans les deux cas.
Le Trident de Neptune ne serait qu’une vulgaire fourchette à radis et il n’y aurait aucune FNAC ou aucun troquet ouvert (même le dimanche) sur aucune de ses planètes.
Bref on doit s’y faire chier grave hein !

Quant au ouistiti nouveau, certains affirment que ce ne serait qu’un simple Simia Flava des familles, identifié et décrit le siècle n° 18 de la belle ère de chez Nous.
Certes, on ne l’avait jamais revu depuis la première chaude-pisse de Voltaire, mais ce ne n’est pas pour autant qu’il faut le prendre pour un canard sauvage grippé à l’aviaire.

Fin de loup

Publié dans #Nature & sciences

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

werewolf 31/05/2006 09:18

non? j'ai lu la note trop vite, alors !

Pierre-Jean 31/05/2006 08:02

Une ohoto du singe bien vivant :http://www.futura-sciences.com/sinformer/b/news238b.php

Doudou Janis 30/05/2006 21:49

la tête, j'aurai du me couper la langue.

Doudou Janis 30/05/2006 21:47

Le trident de Neptune, c'est le dernier du "Club Med", un club VIP qu'ils ont souhaité ériger loin des paparazzis et de la puanteur du bas peuple, bref de la populace démunie. Mr Giscard D'estaing (Junior) est décidemment un garnd visionnaire. Tiens je le vois mercredi, Cocktail mondain avec Mr Spinetta, va y avoir de beau monde (si j'y vais surtout) !-°))

laouenanig 30/05/2006 21:39

Tu sais, le Loup, tout ton blog mérite d'être posté sur cette "merveilleuse encyclopédie déjantée"Merci pour cet article, c'était encore du grand Toi :)