Dernières nouvelles d’Ötzi

Publié le 26 Mai 2009

Réédition d'une note du 18 mai 2007

Le nom d’Ötzi (prononcer « eutsi ») fut donné en 1991 à une momie trouvée par des randonneurs à 3200 mètres d'altitude, entre l'Italie et l'Autriche dans le massif alpin des Dolomites italiennes (Alpes de l'Ötztal)
Des examens révélèrent quelque mois plus tard que cette relique avait été gardée au congélo pendant des millénaires par un glacier que le réchauffement climatique a fait suer grave.

Notre brave Ötzi était en effet un chasseur ayant vécu entre 3350 et 3100 avant JC, c’est-à-dire à la fin du néolithique.
A cette époque, l’histoire et l’Antiquité étaient encore dans les choux et l’Humanité ne savait pas écrire.
A sa mort, Ötzi était un homme d'environ 45 ans (ce qui devait être vieux pour l’époque) ; il mesurait 1,59 mètre et pesait environ 40kg.
Son corps est couvert de tatouages.

otzi

Près de cette momie, on a retrouvé un arc, des flèches, une hache, un couteau dans un fourreau en tissu d'ortie et quelques champignons à usage médicinal.
Ces savants en fouillant dans l’estomac ont aussi découvert le menu du dernier repas d’Ötzi : Des céréales, un steak de cerf et un morceau de bouquetin.
Le Mac Do de l’époque était déjà très rudimentaire.
L’homme avait encore une partie de ses vêtements dont un pagne, une veste en peau de cerf, une cape en fibres végétales et un sac comprenant un nécessaire à feu.

Jusqu’à très récemment on s’interrogeait sur les causes de la mort d’Ötzi et la version officielle penchait pour une chute puis une mort par le froid ou la fatigue.
Une équipe de chercheurs italo-suisses ayant utilisé une technologie nouvelle employant les rayons X a démontré, il y a quelques jours, que la mort d'Ötzi avait été provoquée par une flèche plantée dans le dos…
Or donc les gens, Ötzi aurait été assassiné !
Bon, on peut penser à une guerre aussi (mais on aurait retrouvé d’autres corps ?) ou un accident de chasse causé par un collègue particulièrement manche dans l’emploi de son arc.
J’écarte la thèse du suicide hein !
On peut y voir aussi un règlement de compte ou une attaque à mains- armées.

On ne saura jamais ni le mobile du crime ni le nom de l’assassin.
Ceci étant après 5000 ans, il y a sans doute prescription et l'affaire sera classée sans suite.
Désolé Ötzi...

Fin de loup

 

 

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Nature & sciences

Repost 0
Commenter cet article

Prax 27/05/2009 14:16

Un tatouage dans le dos réalisé avec une flèche ? La technique a un peu évolué depuis.

Martin-Lothar 28/05/2009 22:46


Prax : Oui, certes. Je n'ai pas de tatouage, rien que des grains de beauté que je n'ai jamais demandés d'ailleurs. Si, depuis quelques jours, j'ai des traces de piquouzes - des tatouages pas jolis,
jolis (que je n'ai pas plus réclamés...)


monsieur 27/05/2009 09:56

C'est étonnant, je trouve, la manière dont son bras est replié devant lui, comme s'il avait vu la Mort en face.
Un dernier geste avant de tomber à plat ventre, peut-être. Ce qui prouve que les vieux réflexes n'ont pas changé... C'est émouvant.

Martin-Lothar 28/05/2009 22:40


Monsieur : En fait, entre lui et nous, il n'y a que 6000 ans, ce qui n'est rien en matière d'évolution (des primates notamment) Ôtzi était pétri de la même chair que nous et il pleurait, riait et
aimait aussi fort (ou aussi mal) que nous. Il ne connaissait pas les blogues et n'avait pas de mobile chez Orange ou ailleurs, c'est tout.


bregman 21/06/2007 23:31

Il s'agit d'un crime passionnel, c'est évident ! Otzi avait promis à sa belle une nouvelle peau de cerf, et il l'a gardée pour lui !

Daniel 20/06/2007 13:46

J'avais justement perdue une flèche..Super billet!

Giovinetta 19/06/2007 20:46

mais, le loup, tu dois bien savoir que même les chasseurs peuvent se battre pour défendre leur territoire !vues ses couleurs et la sécheresse de sa peau, c'est peut-être normal finalement qu'on n'ait pas vu sa blessure dorsale à l'oeil nu.Ceci dit, vu son équipement et le contenu de son estomac, on peut penser aussi que c'est un écolo de la première heure à qui on a contesté le droit de transmettre le mode d'emploi de l'ortie.Très tendance, finalement. Le Nicolas Hulot de l'époque ?

saturnin abadie 19/06/2007 17:32

A cette époque, je n'étais pas dans ces contrées.Et je peux le prouver.On dit que le froid conserveMais sans que ça énerve,J'ai des doutes en le voyant allongé,Il a du être dérangé...

You des Alpages 19/06/2007 00:17

C'est probablement un accident de chasse : il tenait son arc bandé, il a glissé et le coup est parti tout seul.Dans son dos, parfaitement.Ou alors c'est un bouquetin qui s'est vengé.

Pierre-Jean 18/06/2007 22:11

Un règlement de comptes entre dealeurs de champignons hallucinogènes ?