La cafeteria de Monsieur l’univers

Publié le 3 Septembre 2007

Classé dans la série : « Le loup savant »

Une armée néo-mexicaine de 27 radiotélescopes étasuniens a fait récemment une découverte étonnante sinon étrange au fin fond de notre bel et vaste univers.

Le yéti garou des Alpes helvètes Servum Pecus en a déjà causé sur son blogue le bâton dans la fourmilière

Il s’agit d’une masse noire, opaque et gigantesque qui se balade du côté de la constellation de l’Eridan et qui ne ressemble à rien de déjà observé.

Bizarre, vous avez dit bizarre ?

Large de plus d’un milliard d’années-lumière, cet océan de matière noire se tourne les pouces en attendant on ne sait quoi.

PointFroid

A priori, ce pourrait être un de ces fameux « trous noirs » avaleurs de galaxies et d’autres péquins stellaires, mais notre nouveau truc ne semblerait rien gloutonner de consistant car on n’y détecte pas de champ gravitationnel comme chez les trous noirs patentés et brevetés et qui eux au moins, respectent notre ignorance crasse.

Serait-ce le coin à café de Monsieur l’Univers, ses chiottes ou son issue de secours ou encore le robinet à antiparticules de notre universelle baignoire ?

Or donc, on s’interroge graves avant de s’inquiéter car pour tout vous dire, ce machin à café noir est distant de quelques 10 années-lumière de nos nombrils : Pas de panique hein !

Les prochaines observations nous donneront sans doute plus de précisions sur « la nature » de cette tache froide et sombre…

Ceci étant, plus nos outils d’observations s’affinent, plus nos ordinateurs se pressent et plus les fonctions mathématiques s’aiguisent, nous allons de découvertes en découvertes dans le ciel et sur notre patate terrienne qui à force remettent en cause lentement mais sûrement pas mal de théories, de thèses, d’archi thèses et même d’antithèses.

Bien que nous devrons encore déambuler dans le noir en tâtonnant pendant des siècles et siècles, sauf les grandes météorites ou les petits virus, nous parvenons peu ou prou aujourd’hui à percevoir quelques taches ou pièces du grand puzzle universel.

Tout ce peu de nouveautés d’ailleurs ringardisent un certain nombre de bafferies antiques – pour ne pas dire antédiluviennes telle celle qui ravage encore les rangs et les esprits étroits des créationnistes intégristes ou non et des évolutionnistes Darwinien ou pas.

Ces gens bornés et leur querelle de prisunic deviennent désormais ennuyeux et dangereux sinon ridicules et compromettent encore de leurs cris absurdes et lénifiants la nécessaire correction ou réforme scientifique, philosophique et spirituelle que nous devons absolument entreprendre pour rester dans le coup et surtout vers face à deux terribles super prédateurs : La surpopulation humaine et les virus.

Les progrès actuels de la génétique, de l’informatique, de la biologie par exemple vouent quelque peu aux gémonies nombre de thèses et théories évolutionnistes qu’il sera difficile de sortir d’esprits trop souvent ringards, malhonnêtes, mercantiles ou mafieux

De même les créationnistes de tout poil et de toute chapelle manquent à tel point de réaction, de symbolisme et d’imagination que même les enfants analphabètes africains ne croient plus une seconde à leurs contes à dormir debout.

Les religions à force de n’avoir plus rien de spirituel ou du moins de philosophique, n’est plus ni l’opium, ni le pain des peuples qui vont alors errer à la merci et à la solde des premiers seigneurs de guerre ou de plaisirs venus : Cela promet une triperie sans précèdent.

Notre survie est dans notre imagination et notre réflexion prospective sur les œuvres claires et concrètes du passé et les faits présents, pas dans le ressassement de prétendues prophéties ou thèses, désuètes et à jamais absconses.

Le Christ, Einstein et bien d’autres sont morts en espérant être à jamais abandonnés et oubliés pour qu’ils aient au moins une chance de renaître plus forts que jamais dans l’esprit de générations futures enfin lucides et intelligentes.

Soyons plus réactionnaires que les virus et les cons vaniteux ou mafieux qui prolifèrent dans les mers ou sur la terre ou alors crevons la gueule ouverte et baveuse : Je vous aurais prévenus hein !

Déjeuner de cannibale ou tas de champignons poussiéreux qui s’en dédit.

Fin de loup

Publié dans #Nature & sciences

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

laouen 04/09/2007 18:52

Petite citation de Albert Schweitzer:La seule possibilité de donner un sens à son existence c'est d'élever sa relation naturelle avec le monde à la hauteur d'une relation spirituelle.L'éthique du respect de la vie est l'éthique de l'amour, élargie jusqu'à l'universel.On en est loinbises spirituelles (bon ok, des lardons rissolés sans gras dans la poele, un coup de vin blanc, et de la bonne musique, c'est pas mal non plus)

abricot 04/09/2007 12:27

Un trou noir, oui, pourquoi pas/ Personnellement, je l'aurais fait violet ou jaune.

Fredesk 04/09/2007 10:52

je savais pas qu'il remarchait ce lien... donc pardon ! :)ça coûte combien la gloire ? :o)je parle pas d'argent, mais d'émotion. Je peux vous assurer que ça coûte très cher.Alors je TE vous souhaite une bonne santé :)

partimou 04/09/2007 09:46

Martin, vous êtes en "coup de coeur" sur la page de garde de Canalblog...si ça c'est pas la gloire...

Wawaron 04/09/2007 01:40

Je signale à vos honorables pseudo-scientifiques que le lien vers le blogue de Fredesk n'est plus valide. :o)

laouen 03/09/2007 23:12

bien connu, surtout à son delta: l'Eridan de la mer.bon ok, c'est nullissime.Sérieusement: pensez vous que l'Eridan, se rapprochant de la Terre, puisse combler les trous du cerveau de G Bush?quand je le regarde, j'ai comme une image de l'infini.bon, je préfère de loin regarder les étoiles.Et oui... au plus on avance dans le savoir, au plus les questions sans réponses débarquent.. au plus on sait, au moins on sait..Quel post!Je relis, et j'en reste bababises

pierre 03/09/2007 21:39

Ouf... quel cri de guerre...

martin Lothar 03/09/2007 21:01

Zetron : Tout a une fin, c'est sûr, mais celle du monde autant que ce soit pas de notre fait...Joël : L'Eridan, tu dois le savoir, est un fleuve mythique assimilé soit au Pô, soit au Rhône qui sauf erreur passe non loin de chez Veyrat

Joël 03/09/2007 18:09

Abab pense que le prince, sans rire en pince pour le pire.

Zetron 03/09/2007 15:21

Alors la fin du monde, elle sera comment ?Notre planète explosera après la colision avec la météorite de 2030 ? Ou on se fera bouffer par un trou noir ?C'est beau les progrès de la science, on sait qu'il y aura la fin du monde un de ces quatres et qu'on pourra pas empêcher ça ^^