Les runes du loup-garou - Fragment n° 22

Publié le 2 Juillet 2005

Classé dans la série : « Les runes du loup-garou »

J'ai trouvé ça au fond de ma tanière parmi les feuilles et les ossements :

L'art conserve le périssable, embaume les morts, dresse leur statue, justifie la nature…
Il envoie l'amour à l'école.

(Alexandre Vialatte, Les Portes de Bath-Rabbin)

Note du loup : Ceux de chez Tousexes qui n’ont pas lu une seule ligne d’Alexandre Vialatte, je ne leur cause plus, mais alors plus jamais… (On s’enverra des imelles seulement, et encore à la rigueur, à la volée et à la sauvette et sans commentaire)
Ceux de la même susdite maison qui auront lu cette rune ne sont par conséquent pas concernés.

Fin de loup

Publié dans #Runes

Repost 0
Commenter cet article