Les runes du loup-garou - Fragment n° 30

Publié le 12 Juillet 2005

Classé dans la série : « Les runes du loup-garou »

J'ai trouvé ça au fond de ma tanière parmi les feuilles et les ossements :

Maintenant seul le coin supérieur gauche de la feuille est dans l’ombre. O. écrit : Jaune et puis noir temps d’un battement de paupière et puis jaune de nouveau.
(Claude Simon, La Bataille de Pharsale)

Note du loup : Claude Simon vient de mourir. C’était un des rares prix Nobel de littérature française du siècle dernier.
Je confesse que j’ai toujours eu beaucoup de mal à « entrer » dans ses écrits : Cet écrivain, précurseur du nouveau roman, au style un peu « proustien » et à la ponctuation minimaliste voire inexistante, a toujours un peu rebuté le crétin que je suis.
La phrase en rune est la dernière de ce roman (Dans l’urgence, je fais ce que je peux)

Fin de loup

Publié dans #Runes

Repost 0
Commenter cet article