Les runes du loup-garou - Fragment n° 45

Publié le 27 Juillet 2005

Classé dans la série : « Les runes du loup-garou »

J'ai trouvé ça au fond de ma tanière parmi les feuilles et les ossements:

Dédale et Icare sont le symbole de la partie fixe du magistère qui se volatilise.  Dédale représente le premier soufre, d'où naît le second qui, après s'être sublimé au haut du vase, retombe dans la mer des Philosophes. Le Labyrinthe où ils étaient enfermés est le symbole de la matière en putréfaction.
(Jacques Lacarrière, l’Envol d’Icare)

Note du loup : Un petit peu d’alchimie (voie sèche) avec un érudit, ce n’est pas tous les jours ! (Bon, pour comprendre, il faut être un petit peu sorcier, certes) Excusez-moi pour l’ésotérisme, mais j’adore ça !

Fin de loup

Publié dans #Runes

Repost 0
Commenter cet article

enn' 27/07/2005 15:29

Premier soufre ? Deuxième soufre ? La prof de chimie qui m'habite s'interroge. Je cours consulter le bouquin d'Attali sur les labyrinthes ? Ah, il ne parlera pas de soufre. Un document sur la pierre philosophale ? Bon, en tout cas continue dans l'ésotérisme : moi j'aime ça quand je ne comprends rien. ("Le monde nous ets donné incompréhensible, rendons-le encore plus incomréhensible"...Ca y est j'ai oublié de qui c'était, un passant le saura-t-il ? Si je le trouve, je repasse !)