Les runes du loup-garou - Fragment n° 53

Publié le 10 Août 2005

Classé dans la série : « Les runes du loup-garou »

J'ai trouvé ça au fond de ma tanière parmi les feuilles et les ossements:
Attirée par la fleur de sa gloire sur le fruit de la beauté du manguier de son corps, l'abeille de l'œil des hommes ne pouvait plus s'en détacher.
(Inscription de la stèle de Vat Sithor, Temples d’Angkor, in Bernard Philippe Groslier, Angkor)

Fin de loup

Publié dans #Runes

Repost 0
Commenter cet article

leuwarou 10/08/2005 15:45

Découverte historique: les sculpteurs cambodgiens buvaient déjà du lambig, et comme, jamais assez ils n'en avaient: "Angkor, Angkor" hurlaient-il à la sortie du temple !....pardon ! je sors !