Les runes du loup-garou - Fragment n° 56

Publié le 23 Août 2005

Classé dans la série : « Les runes du loup-garou »

J'ai trouvé ça au fond de ma tanière parmi les feuilles et les ossements:

L'écume des vagues, c'était en moi qu'il fallait la chercher
Balayée, remuée, tourmentée, déchirée, mais debout
Ar Men: la Pierre
Debout, la tête dans le vent
Debout, le regard devant
Et le passé qui revient, si fort
Y croire encore, ai-je tort ?

(Laouenanig, l’île de Sein, Face au vent-avel abenn)


Note du loup : Maintenant qu’il ne vient plus rien du vent d’Ouest (comprenne qui pourra) le Vent-avel abenn semble hélas faiblir. Ce blogue, « Face au vent » de l’ombrageuse bretonne Laouenanig et qui est en lien à droite, est un des tous premiers dont j’ai découvert les charmes subtils. C’est plein d’embruns porteurs de toutes les lumières du monde, de flux et de reflux prometteurs, de rochers ou de galets diaprés, de goémons et de coquillages luisants des dernières caresses océaniques, polis de tendresse, de vie et d’amour. C’est aussi un buisson de fleurs colorées et parfumées, un festival d’oiseaux rieurs et d’insectes vibrants dans un jardin de délices.
Il y a encore des montagnes de larmes, de rêves et des déserts brûlants de solitude et de regrets.
Et puis les envies de pommes de cette Eve ensorceleuse…
Ce vent de paradis ne doit pas tomber : Comment voleraient les goélands du désir et les papillons du bonheur ?

Fin de loup

Publié dans #Runes

Repost 0
Commenter cet article

martinlothar 23/08/2005 21:13

Une fois de plus, j'ai encore fait chialé une fille... Je suis vraiment maudit ! (Bon, pour un loup-garou, ce n'est pas anormal)

laouenanig 23/08/2005 20:21

N de D! je suis belle maintenant!j'ai 9 personnes à table qui m'attendent pour dévorer la pitance piteuse que je leur ai préparé, et je suis là à chialer devant mon pcje fais quoi? je m'invente un oignon urgent à peler?que dire sinon que je n'ai rien à dire?je reprendrai mon blog samedi, quand ma grande famille sera partie, mais celà ne changera rien au fait que le vent s'est arreté, et définitivement.je continuerai pour vous, parce que "vous le valez bien", et que finalement, moi aussiet tant pis pour ceux qui n'ont rien comprisah oui, j'oubliais (nan, c'est que je suis timide)MERCI MERCI MERCI MERCIj'aime bien le 4, je le dis 4 foiset du fond du coeur

martinlothar 23/08/2005 15:26

Werefolf : Les loups sont trop feignants pour courir après les oiseaux !Disciple : Ton tour viendra de prendre un coup de dent...

Le Disciple 23/08/2005 13:50

Bonne journée au loup.

werewolf 23/08/2005 12:12

J'suis inquiet ! t'as trouvé ça parmi les feuilles et les ossements de ta tanière: Tu l'as pas bouffé le roitelet ? dis !?