Les runes du loup-garou - Fragment n° 59

Publié le 29 Août 2005

Classé dans la série : « Les runes du loup-garou »

J'ai trouvé ça au fond de ma tanière parmi les feuilles et les ossements:

L'esprit humain a besoin de grands camemberts… La civilisation a besoin de grands champagnes et de grandes pensées. Les grandes pensées ne peuvent naître que de vastes curiosités… La civilisation ne peut naître que d'amateurs supérieurs.
(Alexandre Vialatte, l’éléphant est irréfutable)

Note du loup : J’ai déjà cité Alexandre – Mon Alexandre – dans ce blogue. Cette rune est composée d’extraits de plusieurs chroniques d’un auteur particulièrement « mal classé » dans l’esprit de beaucoup de gens. Il figure souvent dans la catégorie « pitre » alors que je l’y mettrai dans la benne des « esprits civilisateurs » comme beaucoup d’autres auteurs cités ici.
A l’instar de son éléphant, Vialatte est toujours irréfutable : C’était un grand amateur de l’humanité et derrière une culture rare, un humour grinçant, une vraie poésie et un esprit des plus brillants, s’affirme un des plus grands et sympathiques philosophes qui soient.
Aujourd’hui, les personnages, les actes, les animaux et les objets qu’il « zoome » dans sa curiosité et son esprit ne nous évoquent plus rien le plus souvent, mais il sait en tirer des réflexions, des morales et des lois qui sont irréfutablement universelles et donc, civilisatrices.
Un rire et un bonheur d’intelligence.

Fin de loup

Publié dans #Runes

Repost 0
Commenter cet article