Mes runes - Fragment n° 75

Publié le 15 Février 2006

Classé dans la série : « Les runes du loup-garou »

J'ai trouvé ça au fond de ma tanière parmi les feuilles et les ossements:

Je suis à l’âge de la grammaire et des jardins. L’âge où les romans paraissent fades à côté du pluriel des noms à trait d’union ; où l’homme n’a plus envie que d’écrire quelque traité sur des écrevisses qui ne rougissent pas à la cuisson et rêve de bonheur fait de silence, de mosaïques et de jets d’eau.

(Alexandre Vialatte, Dernières nouvelles de l’Homme)

A+

Publié dans #Runes

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bluemoon 16/02/2006 10:45

Très beau fragment. Inconditionnelle de Vialatte, ses Chroniques de la Montagne en oeuvres complètes ne quittent pas mon chevet. Vialatte est mon antidote personnel quand cafard ou idées noires viennent parasiter ma bonne humeur coutumière.