La vie très chiante des loups illustres (2) : Jean Peter-Roth

Publié le 24 Mai 2009

Réédition d'un billet du 24 juillet 2005


Désolé pour ce qui va suivre, mais nous sommes dimanche soir…

Les loups aussi ont une vie de chien, mais surtout ils ont la vie facilement chiante.
Tel a été le cas de Jean Peter-Roth (Né à Paris IX en 1715 – Mort à Paris X en 1795)
Comme on peut le voir par cette courte biographie, il a été un grand voyageur – C’est vaste le neuvième arrondissement.
Il a surtout été l’inventeur du gaz à effet de cerf.
Le gaz turgescent, scientifiquement parlant.

cerf.C’est donc lui qui a été un peu à l’origine de l’expression « Bander comme un jeune cerf »
Je ne suis pas un jeune cerf, mais j’aime bien bander au sens propre comme au figuré (je ne vois pas pourquoi ça serait sale – J’ai appris que même les fœtus mâles bandent dans le ventre de leur mère !)
J’aime donc beaucoup Jean Peter-Roth


Nous connaissions :

  • Le gaz hilarant,
  • Le gaz lacrymogène,
  • Le gaz paralysant,
  • Le gaz Zet du palais
  • Le gaz houille
  • Le gaz Auduc
  • Le gaz Par (des montagnes et pur)
  • Etc.

Mais le gaz turgescent est fort mal connu.
C’est une grave erreur qu’il convient de réparer illico presto.
Je m’en charge donc incontinent :

Le gaz turgescent est en fait fabriqué par le corps humain.
Par une glande située entre le petit cervelet et le pancréas.
Pas très loin des glandes sudoripares des pieds.
Ce gaz sert essentiellement à gonfler le phallus – ou les seins - en cas de crise hormonale grave.
On nous a appris à l’école primaire (hors les jours de vote) que la chose était gonflée par le sang.
Voilà encore une erreur – que dis-je, une faute – éducationnelle grave à flipper, qui traîne encore dans les encyclopédies et les facs de médecine du monde entier.
Il faut dire enfin la vérité à nos petites têtes blondes en rollers et Ipod : C’est le gaz turgescent découvert par Jean Peter-Roth qui fait bander loups et cerfs et non pas le sang !
Qu’on se le clame profusément dans les esgourdes en MP3 avec Itunes s’il le faut !

La composition chimique – la plus courante - du gaz turgescent est :

Ni C H O N

Pour les ceux à voile et :

Ni C Pd

Pour les ceux à vapeur
Vice-vertu pour les Bi et les Trans.


C’est à peu près la même que celle du viagra.
Le nickel (Ni), c’est pour le fun, ça donne une petite odeur typique et qui pique.
La formule peut changer gravement en fonction du sexe du sujet de la pulsion sexuelle en cours et en cas de partouze générale mais ce, quel que soit le sexe du cobaye.
Le Pd est le symbole du Palladium – Petit rappel pour les vicieux qui ont séché leur cour de chimie pour aller sucer un autre cancre (ou cancresse – il y en a paraît-elle) de leurs camarades.

C’est donc un gaz rare et précieux voire indispensable.
Et propre compte tenu du nickel.
Le gaz turgescent n’attaque pas la couche d’ozone.
Il n’attaque que les couches-culottes qu’il déforme parfois irrémédiablement.
Il fatigue beaucoup aussi les couche-tôt.
Mais bon grosso modo c’est respirable et écologique à souhait.
A consommer donc sans modération ni mauvaise conscience.
Attention quand même, c’est un gaz très inflammable voire explosif.
Il a d’ailleurs causé la mort de son inventeur, grand fumeur, carbonisé pour avoir fumé pendant la baise – donc pendant l’émission maximale du gaz - et non après comme le fait tout le monde, avant de remettre son slip et de rentrer chez soi.

Bandez donc mes jeunes cerfs (et mes bibiches) et louez la mémoire de Jean Peter-Roth, ce loup désormais illustre.

Note du loup : Je n’ai jamais rien écrit d’aussi débile que ça…


Fin de loup.

 

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Loups et loups-garous

Repost 0
Commenter cet article

bregman 18/11/2009 00:10


Martin Lothar au meilleur de sa forme, on dirait ! Le gaz turgescent lui aurait-il pénétré les narines au point de lui en chambouler la glande inspirative ?
En tout cas, il vaut mieux bander comme un jeune loup... que bander mou comme un vieux fou ;-)
Que la chasse reste ouverte, et que le grand motard en route, euh, non, le grand Lothar en rut éructe encore. On aime ça !


Martin-Lothar 18/11/2009 21:57


Bregman : J'arrive mon pote...


Berthoise 27/05/2009 13:44

T'es en vacances ?

Martin-Lothar 28/05/2009 22:42


Berthoise : Oui et non. Passer des vacances à l'hôpital ce n'est pas commun hein ? (et c'est bien moi...) Mais je vous raconterai...


Tippie 26/05/2009 23:59

du grand tard que ce texte... :)

Je t'adore, le Loup.

Martin-Lothar 28/05/2009 22:37


Tippie : J'aime dijoncter de temps en temps. C'est trop bon !


Gothic inside 26/05/2009 19:55

... et pour certains peine-à-jouir, on peut dire sans se tromper que le gaz mou tarde !

Martin-Lothar 28/05/2009 22:30


Gothic Inside (Palsambleu, quel pseudo) : Hi ! hi ! hi ! (Bises)


myrtille 26/05/2009 17:23

Il est bien, ce blog. Je reviendrai.


(je plonge illico dans les archives, car il me semble bien que...)

Martin-Lothar 28/05/2009 22:27


Myrtille : Bienvenue sur ce blogue ma tortue-garoue adorée. Tu es enfin venue (quatre ans après !) Cela étant, je te signale qu'il s'agit d'une "réédition" hein ! (C'est marqué tout en haut après
le titre) Bises.


Prax 25/05/2009 09:12

cerf ? bande ? quand je bande cela me serre ?

Martin-Lothar 28/05/2009 22:05


Prax : La bandaison ça sert ; ça serre; mais ça ne se commande pas, comme chantait notre bon Georges (Brassens, pas Pompidou hein !)


monsieur 24/05/2009 22:48

D'humeur paillarde, ou bien? ça ne peut pourtant pas être le climat du moment.

Martin-Lothar 28/05/2009 22:03


Monsieur : En fait, il n'y a jamais de vraie correspondance entre l'humeur et le climat. C'est sans doute la seule observation scientifique de ma vie.


Epsilon 25/07/2005 10:50

rires! merci pour ce pur moment de detente!

STV. 25/07/2005 10:33

(Hé ! Mais en plus je suis déjà dans tes liens ? Terrible ! Merci ;)))

STV. 25/07/2005 10:32

Jamais rien écrit d'aussi débile ? Dommage, sinon je serais retourné en arrière lire tes articles précédents. Je lirais peut-être les suivants, qui sait, tu es sur une bonne voie !;)STV.

schera 24/07/2005 20:58

Alors ça permets moi de dire que c'est du vrai, du bon article comme ont les aimet !!! Je n'avais encore jamais entendu parler de Jean Peter-Roth (à compter qu'il existe bien entendu) mais on peut dire sans trop de risque c'est un bon gars !! Quoi qu'il en soi je me suis bien marée en lisant ça !!A+.bizzzSchéra (dont le copain est parti pour un mois et qui donc à de grandes montées de gaz turgescent ! une vraie frustrée ! ;-) )