Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Julien et les loups

26 Août 2006 Publié dans #Loups et loups-garous

Classé dans la série : « Loups et loups-garous »

Hier par commentaire, Monsieur Julien est venu me taquiner grave.
Après m’avoir passé pas mal de pommade (et du truc anti-puce) et caresser comme il faut dans le sens du poil, il a eu l’audace de se moquer de la présence de certains personnages dans mon album des loups-garous…

Bon d’abord, un petit conseil pour Julien.
Julien : Quand tu seras (un jour de ta vie et j’espère pour toi que tu auras cette expérience rare) tout seul et tout nu face à gueule avec un vrai loup sauvage et libre (s’il en reste) la dernière chose à faire c’est bien de porter la main sur lui ne serait-ce que pour le caresser comme un chien dans le sens du poil ou pas.
Même s’il a l’air très sympa et vient de te faire une grosse léchouille bien baveuse…
Tu as toutes les chances en effet d’en perdre le bras ou la main au mieux (si c’est un loup « bêta ») ou au pire, la vie si c’est le loup alpha (chef de meute)
Rassure-toi, dans ce dernier cas, tu n’auras certainement pas le temps de comprendre ce qui t’arrive : Tu seras égorgé rapidement et proprement et dépecé ensuite par la meute dans les règles de l’art des meilleurs bouchers.
Tu feras ce que tu voudras ceci étant, t’es grand hein !

Bon sinon, pour ce qui concerne mon album de loups-garous, c’est une galerie de gens qui à des degrés et à des moments divers m’ont fait flipper (bander) soit par leur destin, leur attitude devant un problème quelconque, leur œuvre complète ou partielle, soit seulement par une simple phrase, une idée, quelques mesures sur une partition ou quelques nuances sur une toile.
C’est tout et il ne m’en faut pas plus pour vivre et bien vivre.
Nous avons tout autant à apprendre d’un clown alcoolique de cirque de banlieue pourrie que d’un prix Nobel de physique homosexuel.
Il faut admettre qu’Adolf Hitler a été un bon fils et un bon amant.
Il faut peut-être se dire un jour, voire tous les matins que Maximilien Robespierre ne voulait que le bonheur de la France ou que Philippe Pétain a été aussi mal-jugé que le Capitaine Dreyfus.
On peut se demander si Arthur Rimbaud n’était pas à ses heures un petit con insupportable à chier ou à claquer.

L’homme, primate de mes deux, a un corps omnivore, mais il doit aussi avoir l’esprit du même bois et qui plus est omnipotent voire quantique s’il veut que les loups ne le bouffent pas, in fine.
Iceux ou icelles qui présentement ne peuvent pas comprendre ça n’ont absolument et définitivement plus rien à faire dans ce présent siècle et ne seront d’aucune utilité pour la survie de l’humanité qui est de plus en proche menacée – par elle-même surtout.
Tout bon prédateur devient cannibale un jour ou l’autre.
Connais ton prédateur et tu te connaîtras toi-même.
Comprends ton prédateur et tu te sauveras enfin (avec lui).

Comprenne qui pourra et qui se sauvera ou pas.

Fin de loup

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

werewolf 29/08/2006 13:49

d'accord avec ce loup là, qui n'est cependant pas un male alpha mais un peu beta!

lewis 28/08/2006 22:38

je suis le seul blogueur garou au Panthéon de Martin.Waouh !

Pierre-Jean 26/08/2006 23:20

En voilà une bonne question : « Pourquoi tout n’est pas blanc ou noir ? » Comme tu le dis, Pétain n’était sûrement pas un monstre mais simplement un vieil homme un peu égaré sur la fin de sa vie et qui aurait dû être jugé avec plus de recul. Hitler, comme Robespierre, dans ses motivations profondes, avait peut-être le bonheur d’une nation bien que, pour moi, son cas devait relever de la psychiatrie. (En ce qui concerne son comportement avec les femmes, on ne doit pas avoir lu ou vu les mêmes documents - documentaires, car j’ai en tête qu’il prenait des femmes très jeunes et faibles de caractère qu’il pouvait facilement dominer et qu’il y aurait eu un suicide parmi ses « conquêtes ».)Les loups-garous des uns ne sont pas les super-matous des autres, mais les choix ne prêtent en aucun cas aux sarcasmes, tout au plus à la critique constructive.

Tippie 26/08/2006 22:38

Pour Hitler, t'as verifié ?