Bon anniversaire les scouts

Publié le 29 Juillet 2007

Classé dans la série : « Loups et loups-garous »

Je l’avais déjà annoncé par cette note-là : Aujourd’hui 29 juillet 2007 le mouvement scout a 100 ans.
Bon, on aime ou n’aime pas hein !

On peut trouver ça ringard, militaire, fascho, catho, bêta, gnangnan, louche et tutti quanti du bien (ou mal) pensant de chez Pensée Unique. Il faudrait bien admettre toutefois que c’est encore la meilleure façon de marcher et de faire découvrir à des jeunes de tout poil, sexe et âge que leur unicité universelle n’est pas seule au monde (ou du moins a de sérieux concurrents) et que leurs boutons faciaux ne viennent pas forcément de l’Internet ou de Wikipedia (en lien à droite, pub)
Depuis 1907, il y a eu des scouts de toutes les couleurs : Militaires, marins, cathos, parpaillots, juifs, musulmans, laïques, nazis, staliniens, franquistes, maoïstes, francs-maçons et j’en passe des meilleurs et des pires.
Mais bon, on a la jeunesse qu’on mérite hein !
Et surtout, on a la jeunesse qu’on a faite (engendrée ou pas)
On peut être quelqu’un de bien sans avoir jamais été scout, mais les anciens scouts sont trop souvent des gens biens et de bien…

Je rappelle que le mot anglais « scout » signifie « éclaireur ».
C’est un mot militaire à l’origine…
Les scouts étaient remplacés par des soldats, puis par des pionniers.
Quand ceux-là étaient morts, la Sainte Famille pouvait s’installer.
Au commencement, les chevaliers étaient des scouts et les scouts étaient chevaliers (ils avaient un cheval, une foi – un idéal, une raison de vivre – une épée, un canif, une corde et pas les pétoches quoi)

071

D’ailleurs, les scouts ont à peu près le même serment (engagement) que les chevaliers.

Dans notre monde du jour d’aujourd’hui, il y a de moins en moins de soldats, de plus en plus de guerres et de motifs pour elles, de moins en moins de scouts, de plus en plus de doutes et d’ombres sur notre trop bel avenir et de moins en moins d’éclairage en tout cas.

La Foi n’a rien à voir avec la fée Électricité (et vice vertu)
Le scoutisme n’est pas fait pour les sexagénaires (soixante-huitards ou pas et désormais retraités et repus) il est fait pour de jeunes éclaireurs et guides qui bandent comme des bœufs à l’impossible pour un monde vivable dans leur taudis de Neuilly ou de Saint-Denis.

Certes, le scoutisme est un Ordre…

Mais tout chiffre et tout nombre du « un à l’infini » a son ordre.
Qu’il le veuille ou pas.
Qu’on le veuille ou pas.
Et le nombre est bien l’avenir et le problème du monde de demain.

Bon anniversaire les scouts, et bon courage hein !

Y’a encore du boulot…
Oh là, là oui !

Fin de loup

Publié dans #Loups et loups-garous

Repost 0
Commenter cet article

abab 01/08/2007 22:13

Bravo! Abab fut un de ceux la. Europe Marin. Et oui, il en est fier

Fredesk 30/07/2007 18:45

... mais s'ils bandent comme des boeufs, tout n'est pas perdu !

Ennairam 29/07/2007 21:45

Le bénévolat hélas, n'est plus très à la mode, et les animateurs se font rares dans certains groupes. Oui, il y a du boulot...

malicieuselyly 29/07/2007 21:07

Super interessant, je suis du genre à ne rien comprendre et même à me moquer du scoutisme ! ton post me fait réfléchir, je ne me moquerai plus !