Lagan XX

Publié le 31 Octobre 2007

Classé dans la série : « Les lagans du gars loup »

Halloween : Les fêtes des pédophiles et la fête aux pédophobes.

Note : Les pédophobes devront absolument faire dans le « tout sourire commercial, convivial, politique correct et télévisé » sous peine d’être dénoncés comme « pédophile sexuel psychopathe asociale grave et dangereux » le lendemain même par quelque bambin un peu amer d’avoir dégueulé toute la nuit les colorants chimiques classés de E007 à E666.
Comme quoi, dans notre vaste monde global paumé et néanmoins présent, les traditions se perdent, se gagnent ou se monnayent aussi vite et aussi bien que les claques.

Fin de loup

Publié dans #Lagans

Repost 0
Commenter cet article

Daniel Paillé 04/11/2007 15:08

Je ne sais si c'est mieux ici mais moi, je fais ce que je peux pour rendre cette fête agréable aux petits et grands de mon cartier... c'est l'un de mes bonheurs...Le soir de l'Halloween, des français(trois) étaient justement en visite chez un voisin. Ils ont pris beaucoup de photos avec des airs impréssionnés...BOUH!

Martin-Lothar 02/11/2007 20:26

celà equivaut à un cri sans theme

Daniel Paillé 02/11/2007 03:39

Faudra m'expliquer car ici, la fête de l'Halloween se veut une belle fête pour petits et grands... Est-ce différent en France? Y aurait-il eu des malheureux incidents? Expliques moi Martin s'il te plait...Bize

saturnin abadie 01/11/2007 19:21

complètement de ces soi disant fêtes sponsorisées à la con par ceux qui disent où il faut faire et quand il faut le faire, faites pour des lobotomisés suiveurs..... Et j'en passe.C'est bientôt le solstice d'hiver et SOL INVICTUS !

Leila 01/11/2007 13:43

dis voir, cher loup, une question bête : c'est quoi un "Lagan " ?

Pierre-Jean 01/11/2007 06:57

C'est du pain béni pour les loups-garous qui peuvent circuler à visage découvert.

laouen 31/10/2007 21:41

E666?diabolique!bises

Zetron 31/10/2007 20:50

Un matin en me réveillant, je me suis dit : "Halloween c'est de la vente à domicile pour les pédophiles."Puis je me suis rendormi.