Lagan XXXI (et donc sur son 31)

Publié le 18 Décembre 2007

Classé dans la série : « Les lagans du gars loup »

On n'est jamais emmerdé que par la merde et on n'est jamais aboyé que par les chiens (Proverbe français)

« Si tous les trous du cul n’en avaient pas où je pense, nous ne serions pas dans une telle merde »

Note : Ce lagan est une réflexion d’un pilier de bistrot (et non pas de rugby) que j’ai entendue récemment…

Fin de loup

Publié dans #Lagans

Repost 0
Commenter cet article

Prax 19/12/2007 09:12

Cela se dit en rugby aussi : si les gros tas de devant poussaient vraiment en mêlée, on arriverait à avoir la balle nous les 3/4.

partimou 19/12/2007 00:39

y'a aussi Calahan, l'inspecteur"les avis, c'est comme les trous du cul, tout le monde en a un"

Voyageur 18/12/2007 22:03

Tu as remarqué que Sarko a pris des couleurs depuis qu'il a Bruni ?

Zetron 18/12/2007 20:55

De la vraie philo cette phrase...