I Pub You

Publié le 22 Décembre 2007

Pour les malheureux terriens qui ne le savent pas encore, je précise que l’excellent, l’inimitable et l’indispensable You des Alpages (en lien aussi à droite, pub) a, quelques moments dans sa vie bucolique et néanmoins bloguesque, la  grande bassesse d’être bassiste dans un groupe underground, rock – ou quelque chose comme ça - ou autre genre satanique que je crains subversif et jeune en diable pour ne pas dire terroriste grave.
Nul n’est parfait hein !
Il se commet en effet dans une compagnie suante, électrisée et sonorisée nommée « DarkAnkh »

 

flyerscenebastille3

 

Ne me demandez pas ce que signifie ce graphème barbare de derrière les fagots – j’en sais rien de rien – mais si le désir vous en pousse d’en savoir plus de chez Plus, je vous conseille vif de vous adresser à notre cher énergumène de You (en lien toujours à droite, pub)

Or donc et subséquemment, le susdit You et sa bande de jeunes déjantés musicaux ont l’audace ou l’ultime l’ambition de produire leurs œuvres insanes, géniales voire bruyantes le 5 janvier du futur an de grâce 2008.
Ils s’exécuteront en un antre plus ou bien mal famé dénommé « la Scène Bastille » à Paris – oui ça existe toujours – France, Europe, planète Terre, système solaire, Voie Lactée, Univers et plus loin, ché plus…
Pour plus de détail sur cet événement insolite, stressant, plébéien, voire anarchiste insurrectionnel ; pour toute réservation ou autre question d’angoisse métaphysique, veuillez bien cliquer sur le lien habilement mis en fin de cette note, mais pas tout de suite parce je cause là hein !

Bon moi, pour tout vous dire, je n’y serai pas dans la mesure où j’aurai la plus ou moins bonne raison d’être ailleurs à torcher d’autres mammouths trisomiques ; à récurer quelques casseroles en feu d’amour ou à fouetter quelques chats de berger voyoutocrates qui le mériteront toujours ; croyez-moi.
Par ailleurs, même si j’adore le susdit You – du moins son blogue et sa môman hein ! – j’ai quelques craintes que la divine musique qu’il dispensera avec sa poterie éclairée et agitée ne soit ni de mon goût, ni de mon ordre, ni de mon âge poudreux sinon canonique et surtout pas de la résistance physiologique de mon ouïe délicate , mais néanmoins génétiquement et désormais pourrie.
Mais bon, je suis tout sauf sectaire ou tyran du sens et du goût de mes vivants prochains, vous le savez bien hein !
Et de plus, ça me fait un bien fou, un plaisir rare de faire une pub (confidentielle – restons lucides) à ce foutu chic type de You de ses Alpages alpins ou pas.

Voilà, c’est fait et j’en suis aise, na !

On t’aime le You ; reste avec nous ; on ne t’oubliera jamais (Ne mets surtout pas doucement les basses ; éclate-toi hein !)
Ah mais !

Pour le concert de You et autres DarkAnkh , le 5 janvier 2008, cliquez-là


Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Quantiques du loup

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

You des Alpages 23/12/2007 19:55

Alors là c'est dyablement gentil ! Une telle adorabilitude me secoue dans le tréfond du dedans de moi-même, j'en suis tout tournechantourné.Ce sera avec une grande joie que je ne viendrai donc PAS diffuser l'intégralité de notre alboum à 140db sous les fenetres de ta tannière à 3h du matin !

Sa Môman 23/12/2007 19:53

Monsieur le Loup, vous êtes bien aimable de faire de la réclame à mon petiiiiit !Le jour où il vous prendra fantaisie de monter vous-même sur une scène, dites-le moi, que je prévienne ces dames de mon club de macramé !