Sous le signe du Tao

Publié le 27 Mai 2005

Classé dans la série : « Le loup et les symboles »

 

Les loups ne font pas peur aux jumeaux...
Et quelque part, un loup-garou a toujours un frère (une soeur) jumeau qu'il ne connaît pas et qu'il rencontrera peut-être, un jour ou une nuit...
Les jumeaux m'ont toujours fasciné.
Le signe du Tao également.
Ce sont deux formes enlacées parfaitement dans un cercle.
Deux foetus inversés.
L'un est blanc, l'autre noir.
Ils ont deux points communs et paradoxalement inverses : le blanc présente un point noir et le noir un point blanc.
C'est l'harmonie universelle mais c'est aussi le symbole de l'introversion
C'est le Yin et le Yang
J'aime les lacs qui sont des points de ciel sur la terre et les nuages qui sont des collines dans le ciel.
J'aime les arbres qui ont des racines en faisceau à la fois dans la terre et dans le ciel.
On peut aimer tout ce qui est masculin chez une femme et tout ce qui est féminin chez un homme.
J'ai trouvé cette figure voulant représenter ce signe c'est de l'art parait-il :
_users_ml_tao
On dirait un cerveau.
Ou deux foetus : on en voit un et on devine l'autre.
Je fixe souvent le signe du Tao en écoutant du Bach : c'est un de mes rares moments de méditation vraiment heureux.
La plénitude: Voir et écouter l'inexorable
C'est le signe du Tao...

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article