Carrément simple

Publié le 2 Février 2007

 

Il y a quelques jours, en remuant des feuilles et des ossements au fond de ma tanière, j’ai retrouvé des notes qui m’ont fait souvenir qu’il y a quelques années, je m’étais quelque peu masturbé documenté et passionné sur le très fameux, énigmatique et antiques « carré SATOR » ou « carré magique »
Pour les profanes de la symbolique et autres cancres du fond de la blogosphère, le « carré SATOR » est un truc qui est aussi vieux que le latin et qui ressemble à ça :

SatorSquare

C’est un carré de cinq cases sur cinq contenant donc 25 lettres et qui horizontalement comme verticalement composent cette phrase latine.

« SATOR AREPO TENET OPERA ROTAS »

Ladite phrase peut se lire de droite à gauche et vice-vertu car c’est un véritable « palindrome »
On pourrait dire que c’est une sorte de « sudoku » romain, bien qu’il soit composé de lettres et que le lecteur béat n’ait aucune case à remplir : Il doit uniquement en comprendre la signification et l’utilité !
Cette phrase peut donc se lire « en miroir » et signifie dans les deux espaces optiques et en bon Français : « Le Laboureur (SATOR) par la charrue (AREPO) maintient l’œuvre (TENET OPERA ROTAS) » (1)

Ce carré daterait de plus de deux mille ans (au bas mot) car il a été retrouvé inscrit sur un mur de Pompéi et remonterait à 79 après JC (Jésus de chez Christ, pas Jacques Chirac hein !)

Depuis plus de 2000 ans des gens se demandent (ou pas) ce que peut signifier cette étrange assertion et s’interrogent sur l’utilité du truc.
Il semble inutile de vous dire que depuis 2000 ans toutes les imaginations les plus illuminées se sont enflammées sur ce pauvre carré de 25 lettres qui aura ainsi fait couler beaucoup d’encre et de salive.
Les premiers Chrétiens en ont fait un de leurs emblèmes favoris avec « l’Ichthus » en y voyant une croix centrale par le mot « TENET » et auraient trouvé la clé des Evangiles.
Les Kabbalistes remplacent les lettres par des chiffres et en font ainsi une parole de Bible.
Les Alchimistes en herbe y voient le code exotérique de leur « œuvre au noir » (ou au blanc d’ailleurs, mais bon)
Les mages de tout poil goupillent ça avec les arcanes du tarot et les signes du Zodiaque pour vous prédire tous les malheurs de l’Univers (C’est vrai que les bonheurs, on s’en tape comme de l’an quarante)
Les exégètes templiers ne jurent que par cette clé qu’ils qualifient même de serrure à Gisors ou ailleurs.
Quant aux francs-maçons (les vrais de vrai hein !) je ne vous raconte pas !
Bref, ce carré est doué d’une admirable et profuse littérature de tout poil et de tout âge.

Bon moi en l’état, je pense que ce carré magique n’est rien d’autre que le jeu, le divertissement d’un Romain qui s’emmerdait grave à ne pas pouvoir regarder le journal de 20 heures à la télé ou tenir un blogue de banlieue.

Voilà, c’est aussi simple que ça et c’est un peu comme le thème du roman d’Umberto Eco « le pendule de Foucault » où le héros s’éclate les méninges à décrypter un message templier et ésotérique qui se révèlera n’être enfin qu’une liste de course pour le marché du samedi.

Bon sinon, notre brave carré magique est peut-être un truc qui pourrait intéresser nos généticiens modernes car il y a tout ce qu’il faut : « A, T, N…)

Bon d’accord, il manque le « G » de la guanine !
Quoique…

(1) C’est ma traduction hein !

Fin de loup

 

 

 

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Divers et d'autres saisons

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

YerBlues 19/04/2007 17:43

Des carrés "sator" on en a retrouvés à Pompéi mais aussi a Lyon, en Grande Bretagne, en Asie Mineure (Syrie ou Irak). Si ce n'était qu'un "hoax" il était beaucoup utilisé !Sérieux : faut ressortir ton scrabble du placard.Joue avec les lettres de ce carré et tu produiras un croisement de deux "paternoster" encadrés chacun d'un "A" et d'un "O", alpha et oméga. Sator c'est le signe de reconnaissance des chrétiens de l'époque de la clandestinité. Ils ont payé très cher leur foi inébranlable.Aujourd'hui si quelqu'un vendait son âme au Diable il aurait l'impression d'avoir roulé le démon.

Tipierre 04/02/2007 22:24

kikoo lol c 666 ton truc kan on li en croi gammé ca écri "saten" com le diabl et "roten" comme... le joueur de foot lol !A part cette idiotie, c'est exceptionnel, un palindrome qui se lit donc horizontalement et verticalement, et qui veut en plus dire quelque chose de clair !

Leu Warou 03/02/2007 14:24

Anita : Oui, ou de son voisin : Raymondus Queneaus (ou Lipo)El JJ : Je sais que tu fais des trucs aussi génial hein !

El Jj 02/02/2007 23:29

Rho, t'as tout cassé la beauté ésotérique de ce carré magique ! (N'empêche, il faut saluer l'œuvre du romain qui a écrit ça, parce qu'un palindrome qui se lit à la fois en vertical et en horizontal, fallait le faire, tout de même)

Anita 02/02/2007 21:39

D'aileurs, ce carré n'a t-il pas été trouvé sur le mur de la maison de Georgius Lousticus Pereccus?