Gaffe au gorille

Publié le 7 Mars 2006

Le gorille (l’animal hein, pas le garde du corps) est en voie de disparition.

D’abord parce son charmant petit cousin de la même branche, l’homme (Homo sapiens bagnolus numericus mobilis teveus sapionce) passe son temps à le virer de son chez lui en détruisant tout ce qu’il faut comme forêts, mais en plus il le chasse pour le bouffer ; il lui pique son crâne pour faire des conneries rituelles à la noix ou encore, lui file toutes les maladies honteuses possibles.
Il ne resterait plus sur cette planète qu’une centaine de milliers d’exemplaires de ce cousin poilu et encore en étant optimiste.
Bravo les gars hein !
Continuez comme ça et on va se retrouver tout seuls avec les blattes et un gros cafard hein !

Bon, il y a en qui disent que le gorille (Gorilla gorilla) est le plus con des primates et qu’il n’y a rien à tirer d’un tel abruti poilu, colérique et brutal.
Moi je réponds que ce n’est pas une raison : Des primates archicons primaires, il y a plein les rues, les stades et la télé et l’on ne fait malheureusement rien, mais alors rien pour les empêcher de nuire grave.
Par ailleurs, des scientifiques ont récemment observé une femelle gorille qui s’était aidé d’un bâton pour sonder la profondeur d’un cours d’eau qu’elle voulait traverser.
Cette utilisation d’un tel outil, même très rudimentaire par un gorille était encore impensable avant cette observation tellement on considérait l’animal inapte à faire des choses « ingénieuses »
Comme quoi tout arrive.

baillement

Une telle attitude est cependant commune chez le chimpanzé qui lui est malin comme un singe qu’il est par ailleurs.
Bon le chimpanzé est lui aussi en voie de disparition pour ses deux espèces : le chimpanzé commun (Pan troglodytes) et le chimpanzé nain ou bonobo (Pan paniscus).
Le naturaliste Linné avait tout d’abord nommé le chimpanzé « Homo troglodytes » ou « homme des cavernes »
Il l’avait pris gentiment pour un sous-homme…

Note : Le mot « gorille » vient du grec « gorillai » ou « homme velu ». Ce Grec-là est venu probablement d’Afrique où les suffixes « gor », « kor » ou « gur » désignent l’homme dans certaines langues du bas Sénégal.
Le mot « Chimpanzé » vient du Congolais.
L’orang-outang – dont le signifié va aussi nous quitter très bientôt - nous vient de Malaisie où il signifie « homme des bois ou « homme sauvage »
Quant au mot « singe », il nous vient déformé du latin « simia » via le mot « simius » qui ont donné « simiesque » et qui se retrouvent dans le « jimia » espagnol ou « ximia » catalan.

Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Bestiaire

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lewis 07/03/2006 23:38

Je lirai demain.

werewolf 07/03/2006 23:28

que Lewis titi

Roxane 07/03/2006 22:38

Bien sûr c'est une femelle qui sonde la rivière.Femme sonde,Femme féconde,Femme fonde.

STV. 07/03/2006 22:13

Heureusement que j'ai lu la note (pour une fois !), je croyais que c'était ta réponse à la chaine de Ennairam et que c'était une photo de toi plus jeune...

Enn' 07/03/2006 21:17

et l'araignée se transforme aussi en cafard géant.Et si un jour tu nous donnais de bonnes nouvelles...Pour changer :(

Doudou Janis 07/03/2006 21:14

Je croyais que Martin Lothar avait disparu, pas une note depuis 24 h, j'étais inquiète.Je ne veux pas que la race des ML s'éteigne comme celle des primates poilus.