Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Coq au beau vin

12 Mars 2007 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Bestiaire

L’insatiable Werewolf (mon pote loup-garou, dont on attend toujours le blogue…) m’a encore signalé un fait-divers rapporté par une agence pressée et qui n’est pas piqué des vers :

Pendant quelques jours, un brave paysan indien a en effet constaté la disparition de certaines de ses poules.
Tous les chiens, les renards, les tigres et autres loups bars du quartier furent aussitôt mis en examen.
Toutefois, ces crimes perdurèrent jusqu’à ce qu’un beau matin, notre brave homme découvre sa propre vache sacrée en train de boulotter paisiblement une malheureuse représentant de la race géline.
Le bovin engloutissait tout en quelques minutes et ne laissait aucune plume traîner.
Burp !

Un vétérinaire du coin affirma qu’un tel cas pouvait s’expliquer par un manque de vitamine dans l’alimentation de la vache qui faute d’herbe ou de foin correct peut parfaitement changer de rayon d’alimentation voire de crémerie.
Cette explication est évidemment idiote et ce vétérinaire n’est qu’un âne garou : Tout le monde sait que les vaches sacrées sont la réincarnation d’un être antérieur.
En l’espèce, il est évident que cette vache fut autrefois un renard ou un tigre ou encore un grand amateur de poule au pot ou au riz (basmati).
D’ailleurs, je vous rappelle que tous les êtres sont une réincarnation d’un autre et je vous invite à vérifier que votre chat n’était pas un jour un Tyrannosaure Rex ou que votre poisson rouge, un éléphant du parti socialiste.
Ouvrez l’œil, on ne sait jamais hein !

Vache

Bon sinon, nous savions déjà que les vaches peuvent devenir dingues du jour au lendemain et nous apprenons maintenant qu’elles sont capables de bouffer n’importe quoi.
Pauvres vaches, déjà qu’elles souffrent chroniquement des vertèbres cervicales en regardant passer les TGV…
Toutefois, si elles bouffent des poules, on aura direct du « lait de poule » qui est un vieux remède de grand-mère particulièrement régénérant et préparé avec du lait mélangé à un jaune d’œuf et que l’on parfume délicieusement à la vanille, à la cannelle ou une goutte de gniole de derrière les fagots.

Par ailleurs, une vache peut être aussi dangereuse que son mari officiel le taureau qui peut lui être aussi placide et sympa que sa meuf ou qu’un bœuf vulgaire.

C’est pas parce que la vache n’en a pas deux où je pense qu’elle ne voit pas rouge de temps en temps et si ses cornes ne sont pas très pointues, elles sont mortelles quand elles sont poussées par plus d’une demie tonne bêtement en colère.
Beaucoup d’accident sont causés chaque année dans les prés bucoliques et autres pâtis estivaux par de paisibles vaches qui en ont ras le bol qu’on leur offre des chewing-gums ou qu’on leur frotte le museau en leur demandant si « elle va bien la meu-meu ! »
L’année dernière un chasseur alpin a même été chargé et tué par une vache qui n’avait pas apprécié du tout qu’il lui tire son coup dans les oreilles.
Alors avant d’enjamber une clôture, dites-vous que vous n’êtes jamais bienvenu dans une zone où vivent des gens qui ne sont pas de votre bande ou de votre espèce et qui sont sans doute la réincarnation des pires individus.
Cassez-vous, vous puez et marchez à l’ombre.

Bon en quoi vais-je bien pouvoir me réincarner hein !

Je réfléchis et je vous dirai (ou pas).

Fin de loup

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

melusine 13/03/2007 23:02

MDR!!ce matin en passant sur ma petite route habituellequi m'emmène à mon étang brumeuxje passais tout prés d'un prés avec plein de vaches!!!!je m'approchais de la cloture,mon numerique à la main...ah!!les belles bretonnes noires et blanches dans la brume matinale....soudain j'en vois une qui s'arrête de brouter,puis deux,puis trois,puis tout les troupeau....une bonne trentaine...et toute de se diriger vers moi à petit trot!!!!vu la grosseur des piquets et du fil non electrique qui cloturaient le champ,je n'ai pas attendu de faire la photo du siècle...Rambo/laouen n'étant pas à mes cotés pour les degommer...j'ai préféré remonter dans ma petite cinquecento et aller me contenter des canards de l'étang....:)))))

laouen 13/03/2007 21:35

mon chat, une réincarnation du T-Rex?damned, c'est vache!! vite, je te jette à la rue, minet!!ok, je connais la sortie...bises

Nicolas 13/03/2007 21:02

"une vache qui n’avait pas apprécié du tout qu’il lui tire son coup dans les oreilles."Tout de même ! Il y a des endroits plus agréables pour faire ça, et quand je dis cela, je pense aux deux protagonistes.

Nijenn 13/03/2007 19:53

Génial, les vaches à lait de poule !! Moi j'aime bien la Limousine... dans mon assiette. Réincarnée ou pas, cette race-là, c'est pas de la carne.

Melle Beulemans 13/03/2007 18:35

Pas normal de laisser une vache, fût-elle sacrée ou réincarnée, dans l'obligation d'aller chercher elle-même sa pitance pour éviter l'inanition.Vache sacrée faméliqueDonne un veau squelettiqueVaut moins qu'une reliqueEt attire les tiques

You des Alpages 12/03/2007 21:12

En Inde on nous a bien dit : on ne claque pas les moustiques, ils pourraient être ta grand-mère !alors une vache dévoreuse de poulets, je n'ose imaginer...