Une tortue luth pour la vie

Publié le 3 Mai 2007

On raconte que le dieu Hermès (dont les Romains ont fait un thermos pour mettre Mercure), le papa du Grand Pan, trouva un jour sur une plage où il se dorait la pilule, une carapace de tortue.
Comme il n’avait rien d’autre à glander, qu’il aimait la musique et qu’il avait oublié son Ipod à l’hôtel Olympe (Un Mercure quatre étoiles de mer), il se servit de ce lagan pour créer sa lyre et du même coup le luth (qui est quelque part l’ancêtre de la guitare, de la mandoline, du banjo et autres instruments que l’on pince sans rire ou pas)
Ce faisant, il baptisa du même coup cette espèce de tortue qui devint dès lors, la tortue luth.

Ce reptile est toutefois appelé autrement et ailleurs : Tortue cuir (En anglais (leatherback sea turtle) et en allemand (Lederschildkröten) ; tortue Carambole (en Malaisie) ; tortue cui (cuir) fran (franche) ou cerkeil (cercueil) en Créole de chez Guyane franchouillarde.

TortueLuth

Comme Hermès (le dieu, pas le sellier de luxe), la tortue luth (Dermochelys coriacea) remonte à la plus haute Antiquité et même naquit dans la nuit des temps avec ces feignants de dinosaures de chez Jurassic Park.
Elle est toujours un peu là et aurait donc beaucoup de choses à nous raconter sur son blogue si elle savait travailler du clavier.
C’est le plus gros reptile des autres et même des hôtes de ces mers et même de toutes les tortues dans la mesure où elle nous fait en moyenne ses 1,50 m et ses 450 kilos fillettes, sans talon, sans perruque, sans sac à main Hermès et toute habillée.
Sa carapace est molle comme le cuir d’un moussaillon pré pubère et elle serait chauffée on ne sait comment, bien que notre tortue à sang froid de manque ni de graisse, ni de sang-froid pour aller nager profond dans des eaux abyssales à se les geler menues graves.
Elle est pélagique ou de haute mer en diable et quand les tortues luth se sont turluttées comme il faut, elles vont pondre leurs œufs sur des plages hélas de moins en moins propres et de plus en plus mal fréquentées.
Cette tortue mange un peu de tout de ce qu’elle trouve à la poissonnerie de son quartier et elle est hélas mangée aussi à son tour comme ses oeufs par une bande de flibustiers prédateurs à tentacules ou pas et autres pirates super prédateurs de mes deux.
Aussi est-elle en voie de disparition grave et par conséquent, protégée à mort et à vie.

C’est d’ailleurs pour promouvoir cette protection, qu’un fond de protection de la nature avait organisé début avril dernier, une course à la nage de tortues luth entre les côtes riches du Costa Rica, leur lieu de nidification, et les eaux propres des îles Galápagos où elles ont leurs salles à manger.
Il paraît que des internautes ont pu suivre l’épopée à la trace, au sillon et nettement, puisque les concurrents avaient comme passagers et cavaliers des puces d’eau et de géolocalisation par satellite.
Certains racontent tout bas que nos tortues luth auraient fait la course avec des lièvres de mer (mollusques gastéropodes hermaphrodites nommés aussi « Aplysies ») mais que ceux-ci auraient jeté l’éponge (de mer) à mi-parcours après avoir pété un plomb ou une durite comme on le voit sur cette photo.

lievreDeMer

Un lièvre de mer, accidenté, attendant les pompiers

C’est une tortue dénommée Billie qui a remporté cette course haut la nageoire avec une moyenne de 5 Km/h (environ 3 nœuds de vieux loup de mer bien monté)

Bravo Billie ! On t’aime ! Reste avec nous !

Qu’est-ce qu’on se ferait chier sur cette planète sans les tortues luth hein ?

Fin de loup

 

 

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Bestiaire

Repost 0
Commenter cet article

Leu Warou 04/05/2007 21:17

Syphai : Bienvenue. C'est vrai que dans ma meute les aqueux amers sont angkor respectés.Daniel : Oui et si ce tort tue, je m'en bat l'aine.Gothic : Athena sponsorise plutôt les perdrix (mais c'est une autre histoire, comme dit le mythe errant)Werewolf : Oui c'est le luth pour la vie et autres lutineries.Nicolas : Ainsi Nicolas eut l'eau ! Je sais que tout disparait, même les blogueurs de qualité, comme toi.Doudou : Ma Doudou, il faut de tout pour faire un monde, sinon l'ovni part !

Doudou J 04/05/2007 20:42

Sinon que je suis contente que Mr Iksse vienne toujours écrire des commentaires.Sinon les Tortues, ouais j'aime bien, aussi celle qui sont sur la pelouse mais je préfère les mammifères aux ovipares rapport a plein de trucs qui me parlent.A part ça, ça va !Bizoloups !

Nicolas 04/05/2007 19:16

(Je ne justifierai pas le titre de ce commentaire qui est injustifiable)Lorsque je savais encore nager, j'avais rencontré une tortue de mer morte et dont le corps s'était échoué, ses membres avaient été déchiquetés mais la carapace était encore très belle. Par la suite, j'ai supposé qu'elle avait été tué par les requins qui me tournaient autour, dans 50 centimètres d'eau, l'aileron frayant les vagues de façon nette. Plus réjouissant, j'ai aussi nagé avec des tortues marines (des vraies pas des luths) qui m'avaient fait de jolis sourires mais je n'ai pas donné suite... et depuis je n'ai pas renoué le contact.Une remarque (légèrement) plus pertinente, c'est absolument monstrueux de voir le nombre d'espèces en voie de disparition.

werewolf 04/05/2007 18:22

le combat pour sa survie sera-t-il gagné de haute luth ?

Gothic inside 04/05/2007 10:41

Bravo Billie ! et elle n'est même pas sponsorisée grassement par Arena, elle ! - par Athena, peut-être ?

Daniel 04/05/2007 04:23

T'as intérets à aimer les tortues hein!Bize

Syphai 03/05/2007 21:06

On se ferait chier ouai... en tout cas heureusement qu'elle est là la tortue luth sinon beaucoup d'ados adeptent de la guitarre ne pourraient pas s'écorcher les doigts en pinçant les cordes...1m50? ouaiiiiiiis je suis plus grande !