Morituri te salutant

Publié le 27 Mai 2007


TigresEtTaureau

Un zoo chinois fait grand scandale en ce moment par la façon très particulière qu’il a de nourrir ses tigres du Bengale.
En effet, la viande servie est tellement fraîche qu’elle en est même vivante et sur des pieds de vaches ou autres bovins sacrifiés.
La pauvre bête est virée de sa remorque et en un clin d’oeil ou un clic d’APN, elle est terrassée et dépecée illico par une demi-douzaine de gros chats en pyjama qui n’attendaient que ça depuis des heures.
Cet en-cas royal se réalise sous les regards plus ou moins impressionnés de dizaines de touristes ayant payé le prix fort pour de si fortes émotions.

Remarquez, pour les tigres, il n’y a rien de plus traditionnel comme déjeuner : Dans leur campagne natale (ou pas) ils ne faisaient que trucider ainsi tout ce qui se mange entre deux siestes ou grasses matinées

C’était moins facile pour eux toutefois car la malheureuse proie avait alors une maigre chance de s’en tirer et bien des fauves de tout poil, à la suite d’une erreur de stratégie, ont péri en carpettes des savanes ou des jungles en passant sous les centaines de sabots et de tonnes d’un troupeau de buffles paniqués.

Ce qui est le plus répugnant dans ce spectacle, c’est la joie morbide voire sadique de certains touristes qui se découvrent trop contents d’être nés super prédateurs dans un monde si distrayant, même s’ils vivent comme des chiens ou des blattes.

La même joie que pouvait avoir sans doute le bobo romain en regardant un chrétien se faire éventrer par un lion ou décapiter par un ours dans un cirque maxime survolté.
Dans la jungle ou la savane, il y rarement des primates en short et à casquette qui s’offusquent, s’émeuvent ou se rient de tels carnages multimillénaires et somme toute, naturels : Seuls les singes sans doute se couvrent pudiquement les yeux, la bouche ou les oreilles en attendant que ça se passe.
La sauvagerie n’a pas de morale à tirer, ni de leçon à recevoir.

On pourrait aussi se dire que regarder la sauvagerie en face, c’est commencer à soigner sa barbarie.

Je me dois d’ajouter enfin, que les zoos contemporains font tout ce qu’ils peuvent et à grands frais pour préserver certaines espèces en voie de disparition et certains d’entre eux s’honorent en réintroduisant certains derniers animaux de leur race dans leur milieu naturel sauvage d’origine.

Il faut se dire qu’il y a actuellement plus de tigres du Bengale dans des zoos ou parcs animaliers que dans les jungles en voie de disparition elles aussi tout comme leur faune et leur flore.

Ave homines, morituri te salutant (Salut les hommes, ceux qui vont mourir te saluent)

Fin de loup

 

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Nature & sciences

Repost 0
Commenter cet article

Martin Lothar 30/05/2007 21:21

Didier : Je rappelle cette phrase de mon texte : "On pourrait aussi se dire que regarder la sauvagerie en face, c’est commencer à soigner sa barbarie"Alf : La viande de loup comme celle de l'homme est infecte, crois-en mon expérience.Tippie : Le problème, c'est qu'ils n'ont plus de brousse natale (ou de moins en moins vivable hein)Monsieur Julien : Quand on tombe de haut, il faut toujours se mettre en boule.Saturnin : Au moins dans la corrida, le taureau a une petite chance d'encorner les couilles du torero.Laouen : Réfléchis avant de gerber, il y aura peut-être des fourmis sous ton vomis.Myrtille : C'est vrai que les chinois ne font pour l'instant que nous copier. Si les élevages sont industriels, ils le sont à tord, mais aussi pour quelques raisons évidentes ou non. C'est pas pour autant qu'il ne faut pas trouver autre chose hein !

myrtille 28/05/2007 23:53

Oui... et les ours en cage dont on maintient la vésicule biliaire ouverte pour en faire un médicament... la Chine n'est vraiment pas le pays des droits de l'animal... mais la Pologne non plus : j'ai aussi entendu dire qu'il existe par là des élevages où pour le plaisir de ces mêmes "gourmets", on torture pendant des jours des oiseaux en leur enfonçant de force un tube métallique brûlant jusqu'à l'estomac plusieurs fois chaque jour, beaucoup en meurent ou en sont estropiés, c'est ignoble révoltant et barbare... et que dire des élevages "industriels" !? (ah mince ça il y en a chez nous... donc, n'en parlons pas)

laouen 28/05/2007 20:02

je partage l'avis de la majorité (pour une fois!).Foutez les dans la cage des tigres ces cons!m'enfin, j'ai aussi entendu parler de "gourmets" dégustant de la cervelle de singe vivants.décidément, l'homme me fout la gerbe...bises

saturnin abadie 28/05/2007 16:18

Il faudrait leur faire bouffer du touriste. Dommage qu'ici les loups n'aient pas leur juste place... C'est vrai que la corrida n'est guère mieux.

L@urence 28/05/2007 08:18

je viens hurler que .... ... je suis plutot débordée à cette saison, et je pense que mes visites vont être trés espacées pendant quelques temps. J'espére que j'en suis pardonnée !!!Je reviendrai dés que possible.Comme tout mes contacts sont concernés, je mets ce petit com à tout le monde.Bonne fin de printemps, et bon été ... mais de temps en temps, je passerai.Merci de ta compréhension.Mon blog continue à peu prés au meme rythme pour l'instant du moins.merci pour tes visites à venir

Monsieur Julien 28/05/2007 02:05

Vous avez raison d'en parler. Cette pratique est honteuse. Je l'ai vue au journal de France 2.Il faut voir ces cars remplis de gros connards de touristes chinois photographier les tigres bouffant une vache ou des poules vivantes.Tout cela est bien con. Mais la France et l'Espagne ne sont pas mieux avec leur saloperie de corrida, sous couvert de tradition de mes deux....Merci de me mettre en boule.

Tippie 27/05/2007 22:50

Je trouve ça franchement à vomir, comme pratique. S'ils souhaitent que ces animaux se nourrissent comme dans leur brousse natale et bien qu'ils aient la bonne idée de les remettre en liberté dans leur brousse, justement. C'est du grand nawak tout ça ! Ton texte est formidable. (As usual)

Alf 27/05/2007 22:04

Où est le mal, le vieux il est tout content de me voir manger ma gamelle et ce qu'il y a dedans !J'aimerais bien moi qu'on lache des souris vivante dans la maison. j'ai jamais trouver qu'une musaraigne et c'est même pas bon ! Un loup-garou ça doit être meilleur ! Dis Willy il est bon le Guillaume ?

Didier Goux 27/05/2007 21:19

Cher ami, je vous en veux un peu de m'avoir forcé à voir ça, et surtout à y penser...