Les lacets délacés, là c’est trop fort

Publié le 20 Octobre 2005

Classé dans la série : « Les angoisses du loup-garou »

Tout à l’heure en rentrant du boulot, je me suis arrêté à un passage piéton et j’ai attendu que le petit bonhomme soit vert pour traverser. (Je suis comme ça, moi)
J’étais côte à côte avec un jeune d’environ 15 ou 16 ans, revêtu de l’uniforme typique du zonard de chez Banlieue (avec casquette à l’envers, of course)
Ayant repéré qu’il n’y avait plus de bagnoles à l’horizon, il démarre sans attendre le signal vert (J’te nique le nommebon vert !) et vlan ! : Il s’étale alors de tout son long sur la chaussée.
J’eus été à sa place, j’aurais eu mal un peu partout vue la façon dont il est tombé et s’est (mal) reçu.
Il se relève alors d’un bond (comme un vrai rappeur) et me fait face en me fusillant d’un regard plus assassin, tu meurs.
En fait, il avait les lacets de ses baskets complètement défaits et en m’arrêtant près de lui, j’avais, sans m’en apercevoir, mis un pied sur l'un d'eux ; d’où son déséquilibre consécutif !
Heureusement pour moi, il était d’un plus petit gabarit et s’aperçut de suite qu’il ne ferait (éventuellement) pas le poids dans une éventuelle baston.
Avec un grand sourire des plus désarmants, je m’excuse de mon étourderie, lui demande si tout va bien et lui recommande de lacer ses pompes afin d’éviter toute nouvelle mésaventure de ce genre.
Evidemment, j’ai eu droit au geste des plus éloquents dont tout le monde se doute, avec l’invitation verbale d’aller me faire niquer par qui bon me semblait.
Des promesses, toujours des promesses !
Nous nous quittâmes - un peu fâchés quand même - sur ces mots très forts.

Fin de loup

Publié dans #Angoisses

Repost 0
Commenter cet article

tetaclacs 24/10/2005 09:43

Ce que relate Martin sort largement du cadre de la révolte adolescente qui elle, est structurellement normale, j'en conviens.Et cette forme de volence ne touche pas tous les jeunes, heureusement !Dr Téta, experte en ados fatigués.

tetaclacs 24/10/2005 09:35

Ils sont en quête des limites que leur "non-éducation" ne leur a pas fournies. Et ils reprochent violemment à tout substitut de parent leur manque de présence et d'attention qu’ils considèrent comme une démission. Ils sont paumés et incapables de se responsabiliser, d’où leur colère (légitime à mon sens).Trêve de plaisanterie, je trouve très encourageant d’apprendre que certains jeunes parviennent à lâcher la zapette (ou la manette de la Playstation), à se lever du canapé et à descendre dans la rue. Vous ne voudriez pas, en plus, qu’il fassent leurs lacets ?!!

Roxane 23/10/2005 09:09

Ce qui a existé depuis toujours, chez les jeunes, c'est leur capacité à se révolter, à remettre en cause l'adulte pour se structurer eux-mêmes et trouver leur place. Cicéron à son époque reprochait déjà aux jeunes leur caractère dangereusement rebelle! En réalité, c'est une bonne chose. On n'a rien inventé depuis. Par contre, ils sont de nos jours de plus en plus en danger et ont de moins en moins les moyens de s'en prémunir.

Roxane 23/10/2005 09:04

Get Low: l'expression était mal choisie. Au demeurant je les fréquente au quotidien par mes choix professionnels et ça se passe bien. Mais je suis désolée pour eux. Ils ne sont pas cons ou racistes. Ils sont souvent désarmés, maladroits. Quant à la violence, je persiste. Ils ne savent pas communiquer dans l'ensemble et manquent de repères.

Get Low 23/10/2005 01:52

je déteste la généralisation grossière. je veux bien qu'on dise qu'une bonne partie des jeunes d'aujourd'hui sont violents et mal élevés, si on précise qu'il en fut ainsi jadis et en tout temps. Et puis des gens grossiers, cons, racistes, incapables d'"amour", tout ce que vous voulez, il y en a tout age me semble-t-il.Roxane, tu ne devrais pas avoir peur des jeunes, ce ne sont pas eux les plus dangereux, loin de là.

werewolf 21/10/2005 22:40

Après un vol plané, la chaussée me bouffer.A cause de l'aut' bouffon à côté,Ca fait chier!

Roxane 21/10/2005 21:05

Martin, décevant, voyons, je la sentais venir, celle-là!

martinlothar 21/10/2005 20:58

Roxane : Des cons sentant quoi ?Lewis : Maintenant c'est 30%, ça t'apprendras à faire le malin.

Roxane 21/10/2005 20:54

Tout à fait d'accord, donc. Pas de cons, que des consentants. Enfin, je m'entends...

lewis 21/10/2005 19:59

La Polo de Roxane ne véhicule que des non-cons.OK pour 2,5%, Martin.

Roxane 21/10/2005 19:44

Il n'y a pas de con en Polo. Point.

martinlothar 21/10/2005 19:27

Roxane, Enn', STV : Nous sommes bien d'accord, c'est une question d'éducation et de société et un con riche ou pauvre en baskets, en Bmw ou en polo (d'acier ou de coton) reste un con.Lewis : Je ne t'ai pas reconnu avec la casquette. Je prends 25% de commission sur tout démarchage sur mon blogue.

Roxane 21/10/2005 16:42

Pfff...

lewis 21/10/2005 14:17

je vous rappelle que si vous avez des problèmes d'impots...

tetaclacs 21/10/2005 13:40

Roxane : Je me souviens d'une certaine Polo, un jour de marché, c'est vrai qu'elle en imposait !

Roxane 21/10/2005 12:01

Tandis que la Polo impose le respect à l'extérieur... et à l'intérieur!

Enn'n 21/10/2005 11:29

STV pour cette réponse.N'ayant jamais marché sur le lacet de personne (je préfère empalerr ma voiture sur des plots qui dépassent) je n'ai jammais eu affaire à ce genre de comportement de la part de djeuns, en revanche je me suis parfois fait traiter de conasse ou d'autres noms d'oiseaux par des automobilistes bien mis, et probablement très bien élevés par ailleurs. Je pense que l'achat de certains types de voiture, amène directement au même comportement primaire que le dénuement.(Et je fais là un raccourci abusif, mais jouissif, je vous jure que le mec au volant de sa BMW, je l'aurais bien tarté pourt vooir ! Non mais ! ;) )

STV. 21/10/2005 10:04

Sans vouloir me faire de pub, j'avais sur mon blog rédigé une nouvelle bâptisée "La leçon" (vous pouvez la retrouver dans la rubrique "Récits" de mon blog). La morale de l'histoire, c'est que ces jeunes sont violents (ne serait-ce que dans l'attitude et le langage de base) parce qu'ils sont incapables d'être autrement. Ils n'ont jamais appris qu'un sourire et un peu de gentillesse sont bien plus utiles et puissants qu'un doigt tendu bien haut. Des pauvres diables...STV.

Roxane 21/10/2005 09:01

Les jeunes aujourd'hui me font peur, ils ont des réaction tribales, primaires, claniques. Il faut rester debout, ne pas s'étaler par terre parce que c'est honteux de tomber. On est en pleine jungle, ils n'ont aucune notion de civisme, d'entraide et sont incapables de parler de tendresse ou d'amour. Ils deviennent aussitôt grossiers.Il y a de l'animalité dans cette enfance dénaturée, dans ce rapport à l'adulte détrôné (je peux t'insulter, tu n'es rien pour moi bien qu'étant mon aîné). Même pas, d'ailleurs, la plupart des sociétés animales hiérarchisées sont très strictes dans les rapports aux adultes.Il n'y a plus de règles les définissant. C'est dommage. Il leur faudrait des fils conducteurs, de quoi nouer leurs vies pour les encadrer et les protéger, de quoi lacer correctement leurs chaussures en somme.

lewis 21/10/2005 07:31

ah c'était toi !La prochaine fois, j'te casse la gueule pour de bon, et je te fais avaler ta cravate.Ah mais !

Mlle Moi 21/10/2005 00:02

Rho,mais c'est qu'il serait presque aussi susceptible qu'un djeuns à baskets délacées :pBisous, Le Loup ...

mido 20/10/2005 22:26

Tiens moi aussi j'ai parlé de lacets il y a quelques jours. Il a dû être un mille pattes dans une autre vie.

martinlothar 20/10/2005 22:14

Je suis un salaud...

Mlle Moi 20/10/2005 21:29

Le pauvre, faut avouer: le pied sur le lacet + la recommandation vestimentaire, il a pu penser qu'il était victime de la société moralisatrice, à la justice expeditive (incarnée, en l'occurence, dans ta peau de Loup :p)sans compter la te-hon de se casser la gueule devant tout le monde..