Chronique d’une blogopause (6/7)

Publié le 4 Novembre 2005

Classé dans la série : « Les angoisses du loup-garou »

C’est dommage que je fasse une blogopause alors que la connerie socio-médiatico-politique franchouillarde de chez Plus & Français & Tumeurs Associés  est à son comble avec nos belles et nouvelles banlieues à feu et à sang.
Remarquez, je pourrais m’ « interpauser » et faire une belle note tendre et poétique du genre machine à baffes à tirer dans tous les coins et à péter toute leur gueule de ces ringards psycho-aviaires, mais j’aimerais quand même être un des rares à n’avoir pas dit de conneries sur ce sujet.
Toutefois, leur petite fête n’est pas finie (loin de là) et la semaine prochaine, je me ferai ma petite branlette là-dessus (y’a pas de raison, quoi merde ; surtout que je suis accessoirement contribuable et qu’en fin de comptes, je me ferai plumer pour payer les violons du bal, le PQ, la vaseline, et la balayette à chiottes - avec une poignée d’autres - comme un vulgaire et bête dindon – non encore grippé - de cette farce éculée à pleurer)
Bon ce soir, je vais à Saint-Ouen (9-3) brûler quelques bagnoles pour distraire un peu Mlle Moi (l’égérie des pompiers, en lien à droite, pub) qui s’ennuie.

Note du loup : J’ai fini par la faire cette chronique interpausée. Je ne sais pas me reposer moi en fait. Faut dire que c’est leur faute aussi…

Fin de loup

Publié dans #Angoisses

Repost 0
Commenter cet article

werewolf 04/11/2005 22:04

(s'embourgeoise, le loup ! z'avez vu la bannière ?)Des banlieues tous ces jours on a vu la racailleDans les rues les fumantes ferailles.Qui deraille?Rien qui vaille !Toute l'energie en cette pagailleserait mieux depensée à de nobles batailles Ah je ris de me voir si bel en cet i-cul miroir !(aux roitelets, pas aux alouettes, dont on plumerait...)